Google

Football/Gold Cup USA 2019: Avec trois buts en 2e mi-temps, Haïti bat le Canada 3-2.

Written on:juin 30, 2019
Comments
Add One


Le Canada a concédé trois buts en deuxième demie et s’est incliné 3-2 contre Haïti en quarts de finale du tournoi de la Gold Cup de la CONCACAF samedi soir à Houston.

La formation canadienne avait pris une avance de deux buts avant la fin de la première demi-heure de jeu grâce à des buts de Jonathan David, son 6e depuis le début du tournoi, à la 18e minute, et de Lucas Cavallini, son 5e, à la 28e minute.

Duckens Nazon a amorcé la remontée à la 50e minute de jeu et Hervé Bazile a ramené les deux formations à la case de départ en marquant sur un penalty pendant la 70e minute de jeu, après une infraction de Marcus Godinho dans la surface de réparation.

Wilde-Donald Guerrier a ajouté l’éventuel filet victorieux à la 76e minute de jeu.

Le Canada croyait avoir créé l’égalité en fin de rencontre, mais le capitaine Atiba Hutchinson a été signalé hors-jeu tout juste avant qu’il batte le gardien Johny Placide d’un tir dans le petit filet sur la gauche.

En demi-finale, à 22 h (heure d’Haïti), le mardi 2 juillet à Glendale, Haïti croisera le fer avec le Mexique  qui a battu le Costa Rica, au tirs au but 4 à 3, après un nul au temps réglémentaire et 30 minutes de prolongation (1-1), le même samedi soi, également à Houston.

«Nous sommes tous atterrés, a déclaré John Herdman, entraîneur-chef de l’équipe canadienne. Nous sommes déçus de la performance en deuxième demie parce que nous avons donné à Haïti tout ce dont elle avait besoin. Nous possédons tout le talent nécessaire, mais à la fin du match, Haïti avait une très bonne stratégie avec un jeu direct qui nous a donné des maux de tête. C’est un résultat difficile à avaler.»

«C’est une jeune équipe qui apprend et qui grandit. Il y a des apprentissages avec chaque défaite. Pour que ce groupe reste ensemble, nous devons continuer de croire les uns aux autres et continuer de croire à ce que nous avons bâti», a ajouté Herdman.

Le tournoi de la Gold Cup a donné l’occasion au Canada d’affronter les meilleures nations de la CONCACAF pour la première fois depuis 2017, avec un œil sur les qualifications de la Coupe du Monde de 2022 au Qatar. Le Canada a remporté deux de ses quatre matchs et a atteint la phase éliminatoire de cette compétition pour une deuxième fois de suite pour la première fois depuis 2009.

Cet automne, les Canadiens affronteront Cuba et les États-Unis dans une série de quatre matchs s’étalant de septembre à novembre à l’occasion de la Ligue A des Nations de la CONCACAF 2019-2020. Le premier match sera à domicile contre Cuba, le vendredi 7 septembre au BMO Field de Toronto.

La formation du Canada à la Gold Cup comprenait huit joueurs de 22 ans et moins, notamment sept qui participaient à cette compétition pour la première fois. La moyenne d’âge du groupe était de moins de 26 ans et la formation partante du match de quart de finale comprenait quatre joueurs de 22 ans et moins, notamment deux adolescents.

«Nous comptons sur une jeune équipe avec beaucoup de talent, a déclaré Hutchinson. C’est une expérience d’apprentissage pour tout le monde. Nous voulions lancer un message pendant ce tournoi et prouver que nous étions ici pour rivaliser dans la CONCACAF. Nous désirions remporter ce tournoi, mais nous avons manqué de chance. Nous connaissons nos qualités, mais nous devons nous améliorer dans certains aspects. Nous allons nous relever de cette expérience et avancer.»

Crédit: CANAL+SPORT avec La Presse Canadienne

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*