Google

Haïti-12 Janvier: « Où est allé l’argent donné à Haïti après le séisme ? »

Written on:janvier 12, 2013
Comments
Add One

Trois ans après le séisme qui a ravagé son pays, le président Michel Martelly veut revoir le mode de gestion de l’aide internationale.

Le président haïtien Michel Martelly a affirmé qu’il n’était « pas satisfait » de la coopération internationale avec son pays qui commémore ce 12 janvier le violent séisme qui l’a ravagé en 2010.

« Où est allé l’argent donné à Haïti après le séisme ? », s’est demandé le chef de l’Etat lors d’une rencontre vendredi soir 11 janvier, avec plusieurs journalistes. Selon lui, un tiers seulement de l’aide internationale a été confiée au gouvernement haïtien.

« La majorité de l’aide a été dépensée par les ONG pour les urgences, mais pas pour la reconstruction d’Haïti« , a déploré Michel Martelly, qui souhaite revoir la coopération internationale afin d’obtenir de meilleurs résultats.

« Travailler avec le gouvernement »

« Nous ne demandons pas de gérer toute l’aide de la coopération, mais il faut parvenir à un équilibre. Et nous disons que la meilleure chose à faire est de travailler avec le gouvernement », a souhaité Michel Martelly.

Le gouvernement haïtien va notamment effectuer un audit de la coopération avec le Canada, qui va reconsidérer son aide à Haïti en vue d’une gestion plus efficace, a indiqué le président haïtien.

« Le gouvernement d’Haïti n’a jamais reçu une aide directe du gouvernement du Canada. Cette aide passe à travers des organisations internationales », a souligné Michel Martelly qui qualifie de « justes, réels et vrais » les propos du ministre canadien de la Coopération sur le peu de résultats de cette coopération.

« Quelque chose ne marche pas »

« Plus on envoie de l’aide à Haïti, plus on dirait que les choses n’avancent pas. Donc il y a quelque chose qui ne marche pas. Alors arrêtez d’envoyer de l’argent. Regardons les choses en face pour mettre en place un meilleur mécanisme pouvant apporter des résultats », a suggéré Michel Martelly.

Il a cependant salué l’aide de l’Union européenne. Il s’agit d’une « coopération constante, qui travaille directement avec le gouvernement d’Haïti, et nous disons ‘merci’ à l’UE », selon Michel Martelly, qui assure que l’argent va à ceux qui sont dans le besoin.

De son côté, le Premier ministre Laurent Lamothe s’est dit « heureux » de l’aide du Venezuela, qui permet, selon lui, de financer plus de 90% des programmes de développement d’Haïti.

 

Crédit: AFP

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*