Google

Haiti/ Genre et Habitat: « Eko Kay », une nouvelle technique de fabrication de blocs

Written on:mai 31, 2017
Comments
Add One

ekoPlus de cinquante femmes venant de différentes communes du Bas-Artibonite ont participé, ce lundi 29 mai 2017 à Pont Sondé, à une séance de formation sur la technique de fabrication de blocs en paille de riz. S’inscrivant dans le cadre du projet « EKO KAY » élaboré par la Fédération des femmes du Bas Artibonite (Fefba) en partenariat avec les responsables de l’ONG Architecture sans frontière, cette activité vise à donner aux femmes la possibilité d’avoir un métier manuel qui leur permettra de gagner un revenu supplémentaire, a confié la coordonnatrice de la Fefba, Gerda Bien Aimé.

Tenue à la salle de conférence de l’organisme du développement de la vallée de l’Artibonite(Odva), cette formation qui durera environ une dizaine de jours, selon la coordonnatrice de la Fefba, a pour objectif d’encadrer et de permettre aux femmes d’avoir une profession manuelle qui leur permettra de mieux répondre aux exigences de la vie quotidienne.

Un protocole d’accord en ce sens avait été conclu avec les responsables de l’ONG Architecture Sans Frontière, dont le siège social est en Italie. Le projet sera implanté dans les départements du Sud et de la Grand’Anse dans les jours à venir, car « le développement du pays implique également la participation des femmes », a fait savoir madame Gerda Bien –Aimé.

Pour sa part, la ministre à la condition féminine et aux droits de la femme, Eunide Innocent, accompagnée de la directrice de ce ministère, qui a pris part au lancement du projet, a félicité les responsables de la Fefba et celles de cette organisation non gouvernementale qui ont pris cette initiative permettant aux femmes du Bas-Artibonite de s’impliquer dans le développement économique du pays.

Ce projet fera une meilleure exploitation des ressources naturelles telles que les pailles de riz considérées comme des déchets,qui seront transformés en matériaux de construction. « C’est une innovation dans le pays et cela va avoir des répercussions positives sur l’économie du secteur paysan, notamment dans le département de l’Artibonite », a avancé la titulaire du MCFDF, Mme Eunide Innocent.

 Face à la fragilité environnementale du pays où la population ne cesse d’être victime des catastrophes naturelles, elle a souhaité que les blocs en paille de riz qui sont plus légers soient utilisés dans la construction des maisons endommagées ou dévastés, a-t-elle indiqué.

Berta Alexis, l’une des participantes qui a fait l’éloge de ce projet, a, de son côté, sollicité l’accompagnement de l’administration Moise-Lafontant pour pouvoir obtenir des crédits devant aider les bénéficiaires à monter leurs propres ateliers de fabrication de blocs en paille de riz, après cette formation théorique.

 

 

Crédit: Nixon Deneus

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*


Warning: fopen(call.txt): failed to open stream: No such file or directory in /home/content/77/7635177/html/canalplushaiti/wp-content/plugins/g-translate/g-translate.php on line 115

Warning: fgets() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/content/77/7635177/html/canalplushaiti/wp-content/plugins/g-translate/g-translate.php on line 117