Google

Haïti/Afrique/Diasporama: Haïti peut-il devenir membre de l’Union Africaine?

Written on:février 3, 2014
Comments
Add One
La question se pose depuis que la première République noire indépendante a exprimé son désir de rejoindre l’organisation.

L’Union Africaine n’est-elle réservée qu’aux pays africains? C’est une question que nombre d’observateurs se posent  depuis que Haïti, situé comme chacun le sait dans les Amériques, a exprimé son désir de rejoindre l’organisation panafricaine.

Le Premier ministre haïtien, Laurent Salvador Lamothe, invité du tout récent sommet de l’Union africaine tenu à Addis Abeba, en Ethiopie, a pris les dirigeants africains de court, en faisant cette proposition, fait savoir Afro Concept News. Mais, s’interroge le site, les seuls «liens de sang entre Haïtiens et Africains» évoqués par Laurent Salvador Lamothe pour soutenir sa demande suffisent-ils pour faire de Haïti, un membre de l’Union africaine, c’est-à-dire, un pays africain?

En attendant que la question soit débattue, Afro Concept News rappelle que la première République noire indépendante n’est pas totalement étrangère aux institutions panafricaines. D’abord admis comme pays observateur en 2012, Haïti est tout de suite après devenu un membre associé de l’Union africaine. C’est donc pour en être membre de plein droit qu’il frappe aux portes de l’UA.

Pour le site Haiti Press Network, cette demande des autorités haïtiennes ressemble tout bonnement à de la gesticulation. Car, se demande en filigrane le site, comment Haïti peut-il se considérer comme africain quand les Africains vivant sur son sol sont victimes de toutes sortes de discriminations?

«Les autorités haïtiennes —toute époque confondue— souvent tentées de foncer tête baissée vers le continent  noir, ont  toujours à peine voilé leur indifférence à l’endroit des membres de la communauté africaine vivant sur leur sol, soutient Haiti Press Network avant d’ajouter: leur intégration nationale au forceps n’a jamais porté ses fruits dans un pays où ils sont considérés de manière sournoise comme des étrangers par leurs vis-à-vis locaux.»

Dans tous les cas, pour que Haïti rejoigne l’organisation régionale, il faudrait réviser l’acte constitutif de celle-ci. Pour convaincre les chefs d’État africains de se pencher sur la question, Laurent Salvador Lamothe a évoqué dans un long discours lors du sommet d’Addis Abeba a fait appel à l’Histoire.

«Haïti a toujours clamé haut et fort son appartenance africaine. Tous les héros qui se sont battus pour la révolution de 1804 ont été des descendants d’esclaves», a-t-il notamment déclaré.

Cependant, considère Afro Concept News, ce n’est pas demain que cela va se faire. Le site estime que les requêtes du Premier ministre haïtien ne sont que «de simples belles paroles difficiles à recevoir un écho favorable de la part de l’UA».

Crédit: SA/CANAL+HAITI/CI

One Comment add one

  1. salomon vilmeus says:

    Si haiti puede hacer el miembre de l,onu el premero pueblo k endependiente del mundo

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*