Dallas Cowboys Authentic Jersey  Haiti/Canada/Diasporama: Sara Rénélik au 5e festival Haïti en folie… À la mémoire du grand Azor. | CANAL+HAITI
Google

Haiti/Canada/Diasporama: Sara Rénélik au 5e festival Haïti en folie… À la mémoire du grand Azor.

Written on:juillet 30, 2012
Comments
Add One

Artiste sensible et très engagée, l’ex-Montréalaise Sara Rénélik a déménagé le 31 décembre dernier à Saint-Domingue pour se rapprocher d’Haïti, son berceau aux mille besoins. Pour son retour, elle se produira avec des musiciens montréalais sur la scène du théâtre de Verdure ce week-end dans le cadre de la soirée «Racine et folklore» du 5e festival Haïti en folie. Une âme forte planera sur la scène, celle d’Azor, décédé samedi dernier à l’âge de 46 ans.

Sara réorientera son spectacle à la mémoire du grand disparu. Il était l’un des plus grands percussionnistes haïtiens vivants et elle s’était produite avec lui en duo au Japon en mai 2010, lors d’une tournée-bénéfice au profit des sinistrés du terrible séisme. «C’était le père de la musique racine. Il a su transcender la musique traditionnelle en demeurant très fidèle à ses rythmes et ses danses. Il fut un grand médium au niveau de ce qu’il partageait, mais il a porté le jeu du tambour à un niveau classique avec un style très épuré et très précis. Il connaissait les petits secrets de son instrument et pendant ses spectacles, des gens pouvaient entrer en transe. On retrouvait chez lui à la fois tous les codes du tambour guérisseur et ceux de l’artiste universel.»

Avant son départ vers son île kiskeyenne, qui rassemble la République dominicaine et Haïti, Sara Rénélik était de celles qui inventaient déjà le nouveau folk d’une Amérique black à la Québécoise. En 2006, son disque Aube avait révélé une artiste à la voix gorgée de soul et surtout, une manière de créer avec tout son corps, en livrant des hommages poétiques aux insoumis et en composant des formes de prières musicales qui faisaient apparaître une forte spiritualité. Aube s’avérait alors l’un des plus beaux disques à l’âme créole de la décennie montréalaise.

Le rythme qui pénètre

À l’instar d’Émeline Michel et comme elle, auteure-compositrice-interprète et danseuse, Sara a choisi d’enregistrer son prochain disque en Haïti. Sa démarche a débuté avant le tremblement de terre. Depuis, elle vit en totale immersion avec la première culture qui l’a portée. «Le disque sera beaucoup plus racine. Mes voyages en Haïti m’ont permis de rencontrer plus profondément ce répertoire; j’ai développé davantage cette manière de me laisser pénétrer par le rythme. L’instrumentation sera plus épurée pour faire respirer la section rythmique et la guitare acoustique. Les chants laisseront beaucoup plus de place aux choeurs et au mariage des voix et des tambours», explique Sara.

Elle réalise l’album pendant que les projecteurs internationaux s’affaiblissent graduellement en regard de la réalité haïtienne. Mais les thèmes qu’elle a retenus sont écrits de l’intérieur de l’île. «C’est un peu la continuité de ce cri qu’on se doit d’entendre mieux et de comprendre mieux. C’est aussi au niveau d’un cheminement spirituel, de la beauté de la culture traditionnelle et de ses valeurs», confie-t-elle.

Ces valeurs spirituelles qu’elle trouve largement dans le vaudou la guident aussi vers la voie humanitaire. Avec sa soeur Sandra Rénélique — Sara ayant créolisé son nom de famille —, elle participe à la construction de l’École Verte d’Haïti à Grand-Goâve qui met en valeur la permaculture, une science basée entre autres sur la société équitable et l’agriculture autosuffisante. En plus, Sara représente maintenant un organisme promu au regroupement des associations de jeunesse dans le pays. Une façon pour elle de redonner encore et toujours. Comme elle le fera samedi avec Ti-Flûte, Moïse Yawo Matey, Rodrigue Georges et Connie Dibouzo, ses fidèles partenaires de notre île.  À la mémoire du grand Azor.

 

 

 

 

21 juillet 2011

Credit: Yves Bernard/LeDevoir/ Courtoisie Sarah Renelik

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Kenny Britt Jersey