Google

Haïti/Carnaval/Drame: Fantom, du groupe musical «Barikab Crew», a- t- il été électrocuté ou électrisé ?

Written on:février 19, 2015
Comments
Add One
Pradel Henriquez

Pradel Henriquez

FANTOM DE BARIKAD CREW : ELECTROCUTION OU ELECTRISATION…

La langue française est extraordinaire en ce sens. On aurait dit un vrai jeu de mots. Or, ici jeu de mots peut vouloir dire jeux de sens. Cela change tout. Y compris notre rapport à la vie ou à la mort. Comme si la grammaire parfois était une question de vie ou de mort.

Je l’enseigne depuis près de 30 ans, le français, y compris, avec toute la création littéraire diverse et variée, qui existe autour de cette langue extrêmement noble et riche, depuis les lais de Marie de France au Moyen Age. Depuis aussi l’immortel-poète seigneur Charles d’Orléans, et surtout depuis le poète-vagabond François Villon. Sans oublier, le travail remarquable de la Pléiade ou encore de l’Académie française, au 16e siècle, au 17e siècle, pour que cette langue soit ce qu’elle est aujourd’hui. Langue de vie ou de mort certaine.

Depuis les graves événements qui se sont produits en Haïti, au Champ de Mars, dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 février 2015 dernier, 2e jour gras du carnaval national haïtien, nos journalistes et nos medias parlent d’électrocution pour qualifier ce qui est arrivé à l’artiste Fantom par exemple.

Même moi, le moi est haïssable dit- on. Moi aussi, maniaque et terrible devant les mots, j’ai osé dire une fois que Fantom a été électrocuté. Wi foot. Mais quelle bêtise. Mon professeur de français, Paulette Poujol Oriol serait mort deux 2 fois de lire une telle bêtise dans mes posts. Heureusement, que le mot post n’existait pas encore du temps de madame Oriol qui fut mon prof de lettres et de langue française, de 1983 a 1988. Lol.

Le mot loll non plus n’existait pas. lol…

Alors la, que s’est il passé vraiment à Fantom de Barikad Crew, A- t- il été électrocuté ou a- t- il électrisé.

La langue française me force moi à parler d’électrisation pour ce qui est arrive à Fantom de Barikad Crew, dans la nuit de ce  lundi 16 au mardi 17 février 2015 écoulé au 2e jour gras du carnaval national haïtien.
Pourquoi. ..

Parce que l’on parle d’électrocution d’une personne, quand l’accident provoque la mort, quand l’accident provoque le décès de cette personne. Waou, Et Fantom n’est pas mort, en tout cas, il est encore bien vivant. S’il est vivant, Il faut donc parler dans son cas précis, d’électrisation.
Ainsi, une énorme différence entre électrisation et électrocution.

De fait ce qui arrive, c’est que le passage du courant électrique dans le corps d’une personne (victime), le passage de l’électricité, en tant qu’accident, dans le corps d’une personne victime relève en effet d’un double phénomène comme résultat. ou come conséquence comme dogats. Il s’agit de l’électrisation et l’électrocution.

Daniel Darius a.k.a. FANTOM, à l'hôpital, ce mardi 18 fevrier 2015 (image de courtoisie)

Daniel Darius a.k.a. FANTOM, à l’hôpital, ce mardi 17 fevrier 2015 (image de courtoisie)

L’électrisation cause des brulures internes ou externes, des troubles rythmiques cardiaques, des maux de tête, des difficultés respiratoires, la perte de connaissance. L’électrisation peut provoquer aussi des brulures électrothermiques pouvant atteindre des organes du corps humain (celui de la victime), des organes non nécessairement visibles à l’ œil nu comme les muscles, le système nerveux, les os, les poumons. Sans oublier des dégâts que cela peut causer en guise de détresse respiratoire ou de défaillance pulmonaire chez la victime. La mort pourrait arriver dans ce cas très proche, très tard, ou non, ou jamais…. Cela dépend.

Cela dépend, encore une fois. J’ai la pudeur à ce stade de ma réflexion pédagogique, (quel prétentieux) de ne pas penser ici, à…mon ami, Fantom, Voire, de faire des pronostics sur sa vie ou sur son avenir…Meurt ou meurt pas…après un tel incident. Cela dépend dis-je…

Alors que l’électrocution cause la mort automatique de la personne , l’électrisation cause les dégâts qu’on vient de voir ci haut. Cela dépend d’un certain nombre de facteurs. Cela dépend:

a)       de l’intensité du courant évalué en ampères.

b)        de la durée du passage du courant dans le corps de la victime.

c)        de la trajectoire du courant. Du lieu ou la décharge électrique entre dans le corps de la victime et la trajectoire qu’elle fait (cette décharge) à travers les organes intérieurs de la personne ou de la victime.

d)        cela dépend de la superficie de la zone atteinte dans le corps de la personne par rapport à la source électrique (dans le cas de l’artiste musicien de Barikad Crew, Fantom, ici, c’est la tête, c’est dans la tête qu’il a eu sa décharge de plein fouet).

e)        enfin, un phénomène intéressant à relater, cela dépend de la qualité de la peau de la victime (peau humide ou peau sèche par exemple).

WAOU…la vie est vraiment une école…Notre plus grande humilité, notre grandeur, notre sagesse, notre humanité, consiste donc à accepter constamment de se mettre à cette école.

 

Crédit : Pradel Henriquez/CANAL+HAITI

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*