Google

Haïti/Collectivités territoriales: Révocation, Nomination, Rébellion, Confusion à la mairie de Port-au-Prince.

Written on:mars 14, 2012
Comments
Add One

Le Président de la République Michel Joseph Martelly, a nommé, par arrêté en date du 23 Février 2012, une Commission municipale, de trois membres, composée des personnalités suivantes: Gabrielle HYACINTHE (Présidente), Jean Marie DESCORBETT et Junior Gérald ESTIME (Membres) , pour administrer la Commune de Port-au-Prince jusqu’aux hypothétiques prochaines élections communales.

Cependant, le futur-ex-maire de Port-au-Prince, Muscadin Jean Yves Jason, tient mordicus à garder son fauteuil, en faisant de la résistance par tous les moyens; d’ailleurs, Il lança, ce jeudi 1er Mars, un appel identique aux différents conseils municipaux renvoyés auparavant par le gouvernement démissionnaire Martelly/Conille: “… c’est un coup d’état…(…)…Un élu doit être remplacé par un autre élu…(…)…des spécialistes en crises provenant du pouvoir central, sèment la zizanie dans les mairies de la république… », a martelé le maire Jason, disant qu’il ne quitterait son poste sous aucun prétexte, malgré l’arrêté présidentiel nommant un cartel municipal provisoire à la mairie de Port-au-Prince, arrêté qu’il qualifie de «…simple déclaration à la radio… ».

 

Credit : CANAL+HAITI

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*