Google

Haiti/Crise: Lettre ouverte de Nyrvah Florens Bruno au Président Jocelerme Privert.

Written on:avril 6, 2016
Comments
Add One

Lettre ouverte à Son Excellence, Monsieur Jocelerme Privert

Mardi, le 4 avril 2016

Son Excellence, Monsieur Jocelerme Privert,
Président de la République d’Haïti
Palais National,
En ses bureaux

Son Excellence,

Nyrvah Florens Bruno

Nyrvah Florens Bruno

Il y a urgence dans la demeure concernant les collectivités territoriales. Revenir avec des agents intérimaires dans les collectivités territoriales, serait d’ouvrir la grande porte à des escalades d’insécurités, de fraudes et j’en passe.

Les agents intérimaires ont échoué à leurs taches :
1. ils ne jouissaient pas des éléments d’encadrement pouvant les aider de répondre à leur tâche, par exemple présider le Conseil de la sécurité, dans leur commune.
2. ils répondaient plus, aux redevances de la politique centrale que de leur commune. (NOMMEZ)
3. Ils venaient souvent d’autres communes et l’intérêt restait à désigner

Ainsi nous avons vu des parlementaires, saisir des responsabilités des administrateurs, pour des intérêts politiques.

Pourquoi ce NON RESPECT des normes établi? C’est simplement de la corruption. <<INTERET POLITIQUE>>

Les députés ont levé des fonds attribués aux mairies pour les collectivités, ils s’étaient transformés en des députés-maires, à noter c’est un dossier jusqu’ici pendant. Plusieurs communes se sont faites dupés. Nous ne pouvons pas nous engouffrez davantage dans nos erreurs.

Il y a trop longtemps que les collectivités périclites, au dépend d’une politique contraignante. Il est temps qu’il y est des responsables qui jouissent du droit légal, qui leur sont attribués constitutionnellement.
Le gros problème, qui fait ombrage à notre ascension politique et sociale, c’est le piétinement que subissent nos institutions par des responsables d’état. La loi mère est violée sans vergogne, la déontologie, l’éthique semble être absente dans notre façon de faire.

Nous avons consciemment ou inconsciemment, littéralement affaibli tous nos institutions. Aujourd’hui, nous profilons l’image disgracieuse de la corruption, sur tous les paliers.

Le respect des normes, de nos lois et le respect de nos institutions est le fondement de la construction de notre société. En aucun cas le législateur ne pourrait être un administrateur, car il a la responsabilité de veiller sur l’administration, il légifère.

Son Excellence, Nous attendons beaucoup de vous, concernant le renforcement, le redressement et le respect des normes entourant la déontologie et l’éthique, au sein de l’administration de l’État.

Que Dieu vous guide et que vous puissiez être éclairé par le Saint esprit. Recevez, Son Excellence,

Monsieur Jocelerme Privert, mes plus vives salutations patriotiques

Nyrvah Florens Bruno
Ex- président du Conseil Communal
Croix-des-Bouquets
Tel. : 509 3 821 4693
Nyrvahfbruno7@gmail.com
www.soldayiti.blogspot.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*