Google

Haïti/Crise Politique: Elections et vérifications, en Haïti, c’est la folie !

Written on:avril 3, 2016
Comments
Add One

Pradel Henriquez

Pradel Henriquez

A ce stade des débats, et dans la folie collective contagieuse, il est important pour moi de me ressaisir , de faire ma propre synthèse, en me recentrant sur mes valeurs habituelles logiques et logico critiques.

Jamais un peuple n’est autant tiraillé par son destin. Les élections générales et (surtout) présidentielles qui ont lieu en Haïti au cours de l’année 2015, ne cessent de créer la panique dans notre société haïtienne profondément divisée déjà pour toutes les raisons du monde, mais qui, justement depuis ces élections récentes, on ne peut plus suspectes, se divise encore désormais en plusieurs camps selon les intérêts majeurs avoués ou inavoués:

 1-    Un groupe radicalement pour la vérification électorale (on y trouve Lavalas, Pitit Dessalines et autres secteurs ayant la conviction d’avoir gagné (probablement) lors des ces dernières élections qu’ils qualifient de frauduleuses et de malhonnêtes).

2-    Un groupe radicalement contre la vérification électorale. On y trouve le PHTK, parti Tet Kale et autres secteurs pro Martelly, ou pro pouvoir en place pour ces cinq 5 dernières années précédent le mandat provisoire de l’ex sénateur Jocelerme Privert, actuel chef d’Etat.

3-    Un groupe pour ou contre ces élections, mais pour la vérification au nom de la transparence.

4-    Un groupe pour l’annulation pure et simple des élections. au nom, cette fois, du principe de transition politique comme voie de recours.

5-    Un groupe pour le maintient du statut quo Jovenel Moise/Jude Célestin avec ou sans intérêt apparent.

 Le groupe qui m’intéresse le plus s’il en est besoin, et qui est, à mon avis, le plus génial du point de vue des choix que le pouvoir actuel doit opérer, tôt ou tard, en ce domaine, en tant qu’héritier de cette situation politique « tiraillante », déchirante, et bien absolument explosive , c’est , via les prises de position de l’ex-sénateur Anacacis, porte parole de LAPEH (Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne) , le groupe du candidat a la présidence lui même, Jude Célestin, classé 2è après Jovenel Moise, dans les résultats électoraux, pour la présidence de 2015, au premier tour.

En effet, le regroupement politique LAPEH de Jude Célestin est bel et bien en faveur d’une verification électorale, mais ils sont pour un deuxième tour en même temps. Pas de second tour sans verification, dixit l’adorable Anacacis.

Un vrai dilemme cornélien. pour Privert, La seule chose , à ce stade des choses, dont on est sure c’est qu’aucune verification électorale dans les normes, ou dans les règles de l’art, ne produira au deuxième tour un quelconque tandem Jude/ Jovenel, comme a voulu le faire le dernier CEP de Monsieur Opont.

 Que reste- t- il alors si Jude Célestin qui reste le seul à devoir coopérer pour y arriver, continue de jouer la carte de la vérification stricte. Tandis que Jovenel Moise reste et demeure apparemment, prêt à tout…, dans ce jeu où il serait le seul gagnant quel que soit le cas de figure étant donné que déjà Jovenel Moise , contrairement au cas de Martelly en 2010, est un élément issu de rien, de nulle part…et qui gagne haut les mains déjà en cet atout symbolique majeur d’émerger en un temps éclair, là où d’autres ont trimé toute une vie pour n’être sûr de rien quant a leur destin personnel , où à leur sort politique,

 Par définition, une commission électorale indépendante est censée travailler avec un certain sens de la surprise au delà de toute approche méthodologique. Ce sont en définitive les recommandations qui seront produites par cette commission composée de citoyens/intellectuels ( intellectuel au sens large) sérieux honnêtes et rigoureux, recommandations à respecter ou non, qui fourniront la matière finale d’une porte de sortie (politique ou technico stratégique) acceptable par tout le monde ou par la majorité.

Leçon à saisir: on ne pourra pas faire plaisir à chaque personne ou encore, à chaque groupe d’intérêt en même temps,

De ma petite compréhension d’homme simple, mais respectant en permanence les valeurs de l’esprit, je comprends mal, après Opont et son CEP trempé dans tous les scandales du monde, une relance quelconque du processus électoral, sans un mécanisme d’évaluation suivi de recommandations qui seront elles aussi prises avec des pincettes. Les gens sont si mauvais dans ce pays avec le temps. Une véritable délinquance morale collective relative à Jean comme Jeanne. Personne n’est épargnée. Personne n’est clean. Tout le monde à les mains sales définitivement , allusion à ce passage de l’œuvre de Jean Paul Sartre. Et puisque tout est si piégé dans ce genre de situation…

Ouf…

Je n’aurais vraiment pas aimé être à la place des décideurs politiques actuels qui héritent tragiquement d’une veritable cigarette allumée dans les deux bouts, de sorte que la bombe qui n’a pas explosé sous Martelly , pourraient bien en fait produire ici et la, ici ou la, quelques spacks tôt ou tard…

 lol

Crédit: Pradel HENRIQUEZ

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*