Google

Haiti/Crise Politique: Fritz Jean est ridiculisé à la 50e législature.

Written on:mars 21, 2016
Comments
Add One

 FristJean1Je ne suis pas surpris. S’il était comme Laurent Lamothe qui ne remplissait presqu’aucune condition pour être premier ministre, sa politique générale serait bel et bien ratifiée. Haïti, mon pays!!! Pays exceptionnel où les faux chassent les vrais.

Les marionnettistes, à travers leurs marionnettes de la 50è, opposent farouchement à toute tentative de reddition de comptes ou tout effort d’institution d’une commission de vérification électorale. Ils ont raison d’avoir peur. Cependant, on doit avouer que ces marionnettistes, les grands groupes d’intérêt du pays, ont fait un travail impeccable en manipulant leurs fantoches de la 50e. Ces figurines parlent comme si ils sont des vrais acteurs, mais personne n’est dupe. Ils sont des girouettes pirouettées ; des personnes, j’ose dire, sans caractère, qu’on fait agir à sa guise.

Je suis stupéfait de voir comment certains parlementaires sont stupéfaits en apprenant que des sommes seraient versées à d’autres parlementaires pour voter Fritz Jean. Là, je parle des parlementaires qui ont voté pour Lamothe, ceux qui à la Préval, et même mieux que ce dernier, ont été des complices dans la dilapidation des fonds de Petrocaribe. Maintenant, ils sont les seuls défenseurs de la cause du peuple. Cause du peuple ? Bein, messieurs, le peuple est flatté et vous remercie !

En tout cas, Fritz Jean, ancien premier ministre nommé, c’est du passé, mais un intellectuel qui doit continuer dans sa responsabilité sacerdotale de transférer son savoir aux jeunes en panne de modèles. La procédure recommence ou les démagogies recommencent. Peu importe. Mais sachez que le peuple que vous souhaiteriez défendre, messieurs les honorables, est patient et que sa patience a une limite.

Crédit: Claude Joseph

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*