Google

Haiti/Diasporama: « L’Africain est porteur de malédiction ! », dixit, Georges Samuel Antoine, consul haïtien au Brésil.

Written on:août 3, 2012
Comments
Add One
Le consul haïtien au Brésil pense que l’Africain est porteur de malédiction, donc Haïti subit cette malédiction transmise par le vodou parce que nous sommes des descendants africains. Toujours selon le consul Georges Samuel Antoine, le tremblement de terre est une bénédiction pour Haïti???

Les fondamentaux du racisme en Haïti sont là. Vodou et peau noire : voilà l’origine du mal, du sous-développement haïtien. Nul besoin de rappeler la chasse aux sorcières menées contre les vodouisants dans un passé assez récent.

Dire que la population noire au Brésil de descendance africaine doit aussi faire face au racisme et que beaucoup d’associations de la société civile brésilienne combattent ces mêmes préjugés. Il est en place depuis plus de 35 ans au Brésil dit-on, il doit connaître cette réalité brésilienne. Non ? Peut-être que lui ne la vit pas puisqu’il est mulâtre.

En plus, il nous dit que ce tremblement de terre est une bénédiction pour Haïti qui jouit d’une nouvelle visibilité grâce à cette catastrophe. Bonne pour une certaine classe d’affaires haïtienne, oui c’est vrai, et aussi pour de nombreuses ONG. Le malheur haïtien a toujours profité à certains groupes, donc ce n’est rien de nouveau.

Et puis, au moins il y a 300 000 porteurs de malédiction en moins…Le problème pour lui est simple et réside dans le pourcentage, + de 97 %, trop élevé de la population haïtienne noire, ou plutôt d’origine africaine. Le problème est qu’il y a trop de foutus pauvres dans ce pays, si tous ces pauvres pouvaient disparaître ce pays redeviendrait un petit paradis. Pourquoi ne pas les rapatrier dans leur pays d’origine en Afrique…

KI KOTE NOU PRALE …

Évidemment, les bourgeois, noirs et mulâtres, la classe politique des 30 dernières années, la classe moyenne, les dictatures, la communauté internationale n’ont aucune responsabilité dans la situation actuelle d’Haïti.

Credit: Herns Mesamours

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*