Google

Haiti/Diasporama/Media: Haiti Observateur et Leo Joseph condamnés à payer US$2.4 m pour diffamation.

Written on:juillet 31, 2014
Comments
Add One

haiHaiti Observateur et Leo Joseph sont condamnés par deux juges federaux de l’Etat de la Floride, aux USA, a payer US$2.4 million pour diffamation dans deux cas distincts soumis par des hommes d’affaires haitiens victimes d’accusations attentatoires à leur réputation.

Depuis le mois de mars 2014, des juges de la cour fédérale américaine en Floride ont ordonné que le journal verse un total de 2.4 millions de dollars américains à deux hommes d’affaires Haitiens après qu’ils aient intenté une action en justice contre Haiti Observateur pour diffamation.

En effet, le 18 mars 2014, le juge fédéral Paul C. Huck du « United States District Court for the Southern District”, en Floride, a rendu un jugement condamnant le journal pour diffamation contre la personne de l’homme d’affaires Dimitri Vorbe. (Affaire Vorbe v. Haiti Observateur Group, No. 13 Civ. 20114 (PCH).

La cour a déterminé que le journal avait diffamé Vorbe dans des articles publiés en automne 2012, dans lesquels le journal avait déclaré que Vorbe etait impliqué dans des cas de kidnapping, dans le traffic illicite de la drogue et d’armes illégales en Haiti, et dans le meurtre d’un individu nommé Ronald Chery.

Vorbe avait donc assigné le journal à Miami, en Floride, arguant que les accusations contenues dans ces articles étaient complètement non-fondees et diffamatoires.

Vorbe s’est plaint que le journal avait agit de manière malhonnête et avec une intention délibérée de le diffamer. La cour lui a donné raison et le juge Paul C. Huck a ordonné a Haiti Observateur en mars dernier de verser la somme de 1.25 million de dollars américains à Vorbe en compensation pour cette diffamation.

Haiti Obervateur and Joseph ont aussi été frappés par un verdict defavorable lors du procès en diffamation initié sur plainte de Stanley Handal, un homme d’affaire Haitien, qui fait des affaires tant au niveau national qu’international. (Le cas Handal v. Haiti Observateur Group, No. 13 Civ. 20111 (DLG).

Handal avait porté plainte en janvier 2013, suite à des commentaires similaires faits contre lui dans des articles publiés par Haiti Observateur en 2012. Dans cette assignation présentée devant le juge Donald L. Graham du même tribunal américain, Handal avait déclaré que les déclarations d’Haiti Observateur étaient entièrement fausses et diffamatoires.

Encore une fois, la cour fédérale a donné tort à Leo Joseph et son journal, et leur a ordonné de payer la somme de 1.15 million de dollars américains à Handal.

Dans son jugement, le juge a expliqué que 1 million de dollars de ce montant étaient imposés afin de punir le journal et son propriétaire pour la gravité de leur comportement et pour promouvoir la dissuasion en vue d’eviter pareil comportement dans l’avenir.

Haiti Observateur et son proprietaire Leo Joseph avaient déjà été incriminés pour un article diffamatoire publié contre le Premier ministre Laurent Lamothe. Cependant Lamothe n’avait pas cherché à obtenir une réparation financière.

Credit: HCNN

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*