Google

Haïti/Diplomatie : Adieu de l’Ambassadeur Kenneth H. Merten.

Written on:juillet 2, 2012
Comments
Add One

Nous vous présentons, ci-après, un extrait du discours  de  l’Ambassadeur américain-sortant en Haïti, Kenneth H. Merten,   à l’occasion d’ un diner d’adieu offert  par  la Chambre Américaine de Commerce en Haïti (Amcham), le Vendredi 29 juin 2012, au Karibe Convention Center (Juvénat-Canapé-Vert/Pétion-ville) :

 

«…  Lorsqu’on parlera de moi, je n’aimerais pas que l’on parle de l’Ambassadeur qui vous a aidé lors du séisme, j’aimerais que l’on parle de l’Ambassadeur Américain, qui a travaillé avec vous, ensemble, pour que le pays décolle.

Le Gouvernement Américain est fier de la contribution qu’il apporte dans le pays, mais comme je l’ai toujours dit, ce n’est pas seulement de l’aide au développement qu’Haïti a besoin, mais de bons changements, qui pourront transformer le pays. C’est seulement l’investissement du secteur privé, national et international, qui peut apporter ce changement. C’est seulement l’investissement, qui peut créer les emplois dont les haïtiens ont besoin. C’est l’investissement seulement, qui peut aider à faire rentrer les taxes que l’État haïtien a besoin.

Lorsque les gens ont du travail, ils ont de la dignité, parce qu’ils s’occupent de leur famille ; ils ont la liberté de faire leur propre choix. De la même façon, quand le Gouvernement rentre plus de taxes, il peut financer de meilleures écoles, de meilleurs hôpitaux, de meilleures routes et plus de policiers mieux équipés pour donner la sécurité dans les rues du pays d’Haïti. … 

…Plus de 2 ans après le séisme, nous constatons qu’il y a toujours de la détermination et de la bonne volonté de l’extérieur ; tout le temps, des compagnies recherchent des opportunités … et ces compagnies aimeraient venir pour une seule raison, parce que c’est Haïti. Mais il faut que nous soyons clair, la sympathie n’est pas une stratégie pour attirer les affaires.

Pour qu’Haïti saisisse l’opportunité de ce moment historique, il faut que le pays fasse des réformes, entre autres sur les coûts et les délais de création d’une entreprise. Pour attirer les investissements, Haïti doit rendre les choses plus faciles, pour que les gens créent des entreprises … »

 

Signalons que  le diplomate américain fut promu  ambassadeur en  Haïti le 24 août

2009, il a été nommé au même titre en Croatie (Europe de l’Est).  Il sera remplacé à Port-au-Prince par  Pamela Ann White, nommée  par le Président démocrate américain, Barack Hussein Obama.

Au cour de ce dîner, on pouvait remarquer la présence  du  Président de la République d’ Haïti Joseph Michel Martelly, le Premier Ministre Laurent Lamothe, quelques  parlementaires,  les membres du corps diplomatique  et des membres de la Société Civile.

 

BRÈVE CARTE DE VISITE DE PAMELA ANN WHITE :

Baccalauréat en journalisme de l’Université du Maine (New Hampshire),

Maîtrise de l’École pour la formation internationale

Maîtrise de l’ Ecole Industrielle des forces armées des États-Unis.

Volontaire du Peace Corps au Cameroun de 1971 à 1973.

Membre du Senior au Foreign Service.

Directeur exécutif de l’USAID : Sénégal, Egypte, Afrique du Sud, Mali, Tanzanie.

 

PHOTOS SOUVENIRS DE LA SOIRÉE (Credits photos: Courtoisie Michel Martelly)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*