Google

Haïti/Education/Réflexions: Maux amers et Mots divers – 13… Le poids des livres !

Written on:janvier 8, 2016
Comments
Add One

               

Marie-Marthe Balin Paul (Mme. Franck Paul)

Marie-Marthe Balin Paul (Mme. Franck Paul)

Une femme de service en difficulté économique, me présente sa fille, jeune mère célibataire au chômage. Cette dernière cherche de l’aide pour la rentrée scolaire de son fils admis en troisième année fondamentale dans une école privée. Je n’aime pas beaucoup l’assistance individuelle précaire assimilable à la charité; mais devant les grands yeux pleins d’espoir du garçon, je demande à voir le document contenant  conditions de rentrée  et liste de livres et de fournitures.

                Incroyable! Il faut à ce garçon de 8 ans vingt- neuf (29) livres scolaires, des douzaines de cahiers (sans compter les plumes, crayons et autres tablettes intelligentes…) : 9 livres de français, 2 livres de créole, 2 livres de maths d’auteurs différents, livres d’éveil, livres d’anglais, livres, livres, livres…

                Devant ma stupéfaction, la mère pense que je trouve sans doute les frais de rentrée exorbitants. Je lui explique que plutôt, la liste des livres témoigne de la faiblesse pédagogique de l’école que fréquente l’enfant. Je lui conseille de se renseigner sur d’autres institutions proches de son domicile.  Alors elle se rebiffe: son fils est l’acteur principal de l’école, la vedette de toutes les fêtes théâtrales; il parle français, il faut une aide pour porter son sac; elle en est si fière! Pas question pour elle de changer. Alors je la laisse partir avec ses rêves et son désespoir en souhaitant que l’intelligence de son fils transcende cette exploitation suicidaire que j’espère être involontaire.

                Que de jeunes cerveaux chez nous, croulent sous le poids de contenus de livres à mémoriser! Au détriment de la réflexion, de la participation et de la production. Souvent les parents jugent de la qualité de l’enseignement prodigué à leurs enfants par le nombre de “leçons” qu’ils doivent “étudier par cœur”… Les recherches et la création sont pour eux  perte  de temps. Et les mentalités ont la vie dure!

                Les responsables étatiques de l’Education, alarmés par la dégradation accélérée du système, se préoccupent avec  raison de l’aspect “macro” de l’indispensable réforme: formation globale des maîtres, refonte des curricula, assainissement des évaluations, amélioration des infrastructures; mais à côté de ces actions louables, des générations entières se perdent sur le terrain. Chacun se déclare éducateur, fait ce qu’il croit être meilleur et vante son “produit” parfois à grands renforts de publicité.

                Il faudrait sans doute, parallèlement à  ce travail d’Etat nécessaire, un plan d’urgence qui impose une méthode incluant la compréhension qui conditionne une mémorisation saine quelle que seraient les outils pédagogiques de support. Un service d’inspection compétent, ferme, juste, compréhensif et discret assisterait certains établissements jusqu’au niveau d’intervention des maîtres au besoin.

                Haïti, tes jeunes cerveaux sont gaspillés! La créativité et la réflexion ont déserté tes écoles. Il faut assurer la relève : il y a urgence.

Crédit: Marie-Marthe Balin Paul/CANAL+HAITI

N.D.L.R.- La chronique hebdomadaire socioéducative, « Maux amers et Mots divers » présentée, par Marie-Marthe Balin Paul (Madame Franck Paul), éducatrice de carrière, en partenariat avec CANAL+HAITI, est sponsorisée par :

Collège Canapé-Vert
Editions Canapé-Vert
Ecole Normale Pour La Vie
Radio CANAL+HAITI
Hommage a la Femme Haïtienne

One Comment add one

  1. wfag says:

    Multiply Bitcoins Spend 0.1 btc and Got 9.9 btc after 5 days
    Spend 1 btc and Got 99 btc after 4 days
    http://www.99btc.net/

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*