Google

Haïti/Education/Réflexions: Maux amers et Mots divers – 21… Progrès

Written on:mai 3, 2016
Comments
Add One
Marie-Marthe Balin Paul (Madame Franck Paul)

Marie-Marthe Balin Paul (Madame Franck Paul)

 Au delà des spécificités de chaque individu, les espèces animales se regroupent en de mystérieuses organisations immuables depuis la nuit des temps: instinct  grégaire des abeilles, voyages guidés des oiseaux migrateurs,  entre autres curiosités, continuent de nous émerveiller.

            L’espèce humaine, elle, dotée d’intelligence et de discernement, a évolué au cours des millénaires. Elle s’est constituée en sociétés qui ont construit des civilisations remarquables mais n’ont pas su garder l’harmonie de la routine instinctive des autres espèces : guerres, asservissements, génocides ont jalonné l’histoire de l’humanité. Parallèlement à ces évènements déplorables, l’invincible curiosité scientifique a transcendé: chercheurs, penseurs et savants,  nous ont apporté le confort de l’eau courante, de l’électricité et des moyens de transport motorisés, ils ont poussé les possibilités de notre cerveau jusqu’aux limites des galaxies, ils ont percé les mystères de l’infiniment petit. Partis des cavernes, en passant par des étapes historiques comme la révolution industrielle, nous en sommes aujourd’hui aux nouvelles technologies qui bousculent toutes nos habitudes de vie, de travail et de recherches.

            Avec les étonnantes possibilités de communication immédiate entre individus et entre peuples à l’échelle planétaire, on croirait les hommes et les femmes du monde moderne devenus des frères plus proches chaque jour. Mais force nous est de constater le contraire.  Sur tous les continents éclatent des conflits entre les peuples, aparaissent des déséquilibres sociaux inacceptables. A côté de spectacles magnifiques, de documentaires édifiants ou d’hommes et de femmes célèbres et brillants, que d’images désolantes envahissent les écrans grands et petits de tous les pays, de tous les foyers: Violation d’indépendance de pays faibles, boat people périssant en mer, immigrants fuyant la guerre civile, désertifications de territoires, violences, assassinats, corruption, menaces atomiques, des riches devenant plus riches et des pauvres plus nombreux et plus misérables.

     Est-ce cela le progrès?  Tout ce cheminement laborieux, toutes ces découvertes spectaculaires pour aboutir à la création d’inégalités criantes!  Le progrès ne devrait-il pas plutôt apporter la connaissance, le bien-être et un peu de bonheur à chaque habitant de la planète Terre? Mais le mot progrès semble avoir été inventé pour que, plus que jamais, la raison du plus fort soit toujours la meilleure.

            Haiti, après ton entrée triomphale sur la voie royale de la liberté, tu as connu abus et humiliations diverses. Les nations ne se font pas de cadeau. Dans l’euphorie de tes premières années, tu en as fait l’amère expérience. Te voilà aujourd’hui à la traine. Corruption, pillage de tes richesses, ignorance, misère noire tissent ton quotidien. Haiti, n’aie pas peur. Relève-toi! Suis ton destin singulier qui est de souffrir, de lutter et de vaincre.

Crédit: Marie-Marthe Balin Paul/CANAL+HAITI

N.D.L.R.- La chronique hebdomadaire socioéducative, « Maux amers et Mots divers » présentée, par Marie-Marthe Balin Paul (Madame Franck Paul), éducatrice de carrière, en partenariat avec CANAL+HAITI, est sponsorisée par :

Collège Canapé-Vert
Editions Canapé-Vert
Ecole Normale Pour La Vie
Radio CANAL+HAITI
Hommage a la Femme Haïtienne

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*