Google

Haïti/Education/Réflexions: Maux amers et Mots divers – 7… Ignorance !

Written on:août 11, 2015
Comments
Add One

               Marie-Marthe Balin Paul (Mme. Franck Paul)

Marie-Marthe Balin Paul (Mme. Franck Paul)

Nanotte était une brave femme dans la cinquantaine, très dévouée au service d’un vieux  couple bienveillant dans les années 60. Un jour, le mari eut l’idée de tester les connaissances de sa servante en histoire nationale. Je vous rapporte la conversation traduite du créole:

-              Nanotte, vous savez que c’est Christophe Colomb qui a découvert Haiti?

-              Monsieur xxx , je n’ai jamais su qu’Haïti était couverte non!

-              Oh, Nanotte, vous n’avez jamais entendu parler de Dessalines, Christophe, Pétion?

-              Eh bien, Monsieur xxx, vous savez que je viens des Cayes, je ne connais pas les gens des autres régions du pays.

Cette anecdote était devenue un sujet amusant raconté par le couple à ses amis. Mais, à bien réfléchir, combien de millions de Nanotte vivent dans notre pays dans la dangereuse ignorance de notre passé tragique et glorieux? On pourrait se rassurer un peu en pensant que ceux qui ont la chance de fréquenter l’école connaissent les prouesses de nos ancêtres et la fierté qu’elles nous inspirent. Autre anecdote qui semble prouver le contraire:

Un écolier haïtien âgé de 11 ans, fils de parents divorcés, rejoint sa mère à New York, après avoir vécu pendant 7 ans en Haïti avec son père. L’enfant est scolarisé aux Etats-Unis. Son père s’inquiète fort quant à ses capacités d’adaptation à son nouvel environnement scolaire. Il l’appelle au téléphone. La conversation:

-              Aaa, comment-vas-tu? Je pense beaucoup à toi. Tu travailles bien à l’école?

-              Je me porte bien, papa. J’aime beaucoup l’école ici; je n’étudie plus l’histoire d’Haïti

 Combien de Nanotte, mais aussi combien d’écoliers haïtiens perçoivent l’étude de leur propre  histoire comme un pensum? Astreints à la mémorisation desséchante de faits incompris, ils ratent l’analyse des grands évènements qui ont forgé notre nation  jadis tragique, glorieuse, généreuse, fière, belle mais aussi naïve. Il leur est impossible de comprendre la complexité de notre société, cadeau empoisonné laissé en héritage par la structure coloniale.

Aujourd’hui meurtie, humiliée, désemparée, Haïti, tu t’étonnes qu’après avoir montré au monde le chemin de la liberté et de la dignité humaine, tu sois écrasée par les colons, les néo colons, les aspirants colons du monde entier. Tes enfants, loin de te défendre, souvent semblent passifs voire consentants. Ne désespère pas; ils ne savent pas combien grande tu as été. Dans les écoles, les universités, les marchés, les usines, les rues, sans te lasser, raconte leur ton histoire, la vraie,  si riche d’enseignements. Tes citoyens seront alors en mesure de te comprendre, d’éviter les erreurs déjà commises, de suivre les exemples édifiants, de réfléchir à un modéle de développement   qui te réintègrera parmi les grandes nations qui ont fait avancer l’Humanité.

Crédit: Marie-Marthe Balin Paul/CANAL+HAITI

N.D.L.R.- La chronique hebdomadaire « Maux amers et Mots divers » présentée, par Marie-Marthe Balin Paul en partenariat avec CANAL+HAITI, est sponsorisée par :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*


Warning: fopen(call.txt): failed to open stream: No such file or directory in /home/content/77/7635177/html/canalplushaiti/wp-content/plugins/g-translate/g-translate.php on line 115

Warning: fgets() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/content/77/7635177/html/canalplushaiti/wp-content/plugins/g-translate/g-translate.php on line 117