Google

Haiti/Election/Decision 2015: Lettre de Gessica Geneus à Frantz Duval.

Written on:août 16, 2015
Comments
Add One
Gessica Geneus

Gessica Geneus

NDLR.- Nous reprenons [IN-EXTENSO] le formidable cri du coeur de la comedienne Gessica Geneus sur notre site officiel, dans le but de trouver d’autres compatriotes responsables, qui auront le courage de dire tout haut, comme Miss Geneus, ce que pense la majorite silencieuse haitienne sur le terrain, A SAVOIR, nous avons affaire avec des malfrats, à 95%, dans la classe politique haitienne…

…Cher Mr Duval,

J’ai lu votre éditorial, « Où étiez vous dimanche ? » et j’ai souri.
Cela fait du bien de voir que des gens comme vous, qui en ont vu dans ce pays, avoir encore l’énergie, le courage et la volonté de se battre et de faire parti d’un mouvement qui va vers un changement réel.

Pourtant en moi, une question reste sans réponse.
Pour qui auriez vous souhaitez nous voir aller aux urnes ?

Entre ceux qui cherchent l’immunité parlementaire et ceux qui trainent derrière eux des bagages remplies de toutes les mauvaises combine auxquelles ils ont participé?
Entre corrompus pauvres et corrompus riches, lesquelles des deux devrait susciter notre intérêt ?
Êtes vous sure qu’ils manquent d’électeurs, ou des gens pour qui voter ?

Donnez moi, je vous en pris, dix (10) candidats, non je vais vous rendre la tâche encore plus facile, donnez en cinq (5), quatre (4)… qui soient réellement des leader, qui soient capable de nous rassembler sur le long terme autour d’un projet commun, capable de nous débarrasser de ces profiteurs qui raclent sans gêne le fond des caisses de l’État. Un leader qui accepte de remanier cette constitution désuète qui nous handicape, qui fera de l’éradication de la corruption au sein du gouvernement, une priorité incontournable. Un leader avec une vision constructive pour notre pays.

Qui vous recommanderiez à vos lecteurs ?

J’avais environ quatre ans quand j’ai failli perdre ma mère aux élections à la ruelle vaillant. Tout ceux qui l’accompagnaient sont morts, elle s’en est sortie de justesse.

Personne n’a eu besoin d’écrire un éditorial pour faire sortir les milliers de gens qui ont été voté. Pour ma mère et pour tout ceux qui avaient fait le déplacement, la volonté de voir ce pays aller vers un avenir meilleur a eu raison de leur peur.

Quand il y a réellement une lueur d’espoir, les gens se mobilisent.
Aujourd’hui dites moi qui vous insuffle pareil sentiment ?

Ce pays a besoin de vrai leader, Ce pays a besoin de gens comme vous qui peuvent écrire, diriger les opinions, éduquer cette population pour qu’ils ne votent pas un candidat parce qu’il a offert une génératrice à sa communauté, ou parce que c’est un bon copain avec qui il a été à l’école, ou encore parce qu’il pourra obtenir un poste grâce à son nouvel ami au pouvoir.

Ce peuple doit absolument apprendre à comprendre l’impact réel de ses actions en tant que citoyens.
Je suis désolé Monsieur Duval, mais mon pouce ne changera pas de couleur pour qu’un nouveau bandit habiller de veste et cravate, puisse passer les 6 prochaines années à empirer ce cancer qui nous ronge.
Je veux travailler pour que ma génération remplisse ce devoir avec le sentiment réel d’être représenté dignement au sein des trois pouvoirs. La tienne a connu ce moment dans le passé, fût-t-il bref.
Je veux le vivre à mon tour et cette fois, je me battrai pour qu’elle dure.

Gessica Geneus.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*