Google

Haïti/Espagne/R.D : Michel Martelly donnera la réplique à Julio Iglesias, ce vendredi 28 décembre.

Written on:décembre 27, 2012
Comments
Add One

Le chanteur-président Michel "Sweet-Micky" Martelly et son épouse Sophia (image d'archives).

Julio Iglesias (image d'archives)

Le chanteur-président d’Haïti est de retour sur la scène musicale internationale.

Certes, Michel Martelly  chantera  deux chansons avec l’ icône espagnole de renommée mondiale, Julio Iglesias, lors d’un concert unique, ce  vendredi  28 décembre en République dominicaine.

Depuis son avènement au plus haut poste de l’état en mai 2011, Martelly a participé dans  plusieurs spectacles improvisés et informels en Haïti et dans la diaspora,  mais celui prévu à l’amphithéâtre « Altos de Chavon », dans le domaine de la « Casa de Campo » à La Romana, sera la première représentation formelle et officielle en dehors d’Haïti, pour l’artiste-président plus connu sous le nom  de « Sweet Micky ».

L' Amphithéâtre "Altos de Chavon"(image d'archives)

Donna Karan

La « Casa de Campo » se trouve à 125 kilomètres à l’est de Santo-Domingo, capitale de la République Dominicaine. Le  cadre a une capacité d’accueil de  5.000 spectateurs et le prix du billet d’entrée à ce spectacle unique varie de 50 à 1.000 dollars américains, soit environ 2.000 à 40.000 pesos dominicain.

Selon le promoteur du concert, George Nader,  une partie des profits générés ira à la « Fondation Rose et Blanc », une organisation, à but non-lucratif , que dirige  Sophia Saint-Remy Martelly , l’épouse du président haïtien.

Oscar de la Renta (image d'archives)

Gustavo Cisneros (image d'archives)

Parmi les grosses pointures  attendues à  ce « Great-Event », on peut citer l’ex-secrétaire d’état américain sous l’administration de Richard Nixon, Henry Kissinger ,  la styliste (designer) et  créatrice américaine de la marque de vêtement qui porte son nom , Donna Karan , le grand et populaire styliste (designer) de mode dominicain, Oscar de la Renta , le magnat de la Presse et du pétrole vénézuélien Gustavo Cisneros, pour ne citer que ceux-là.

Avant d’être élu président d’un pays qui lutte pour se remettre du tremblement de terre dévastateur du 12 Janvier 2010 (près de 300.000 personnes tuées), Michel Joseph Martelly était surtout connu pour  la représentation de spectacles plus ou moins  grivois, dans le monde du showbiz haïtien.

Crédit: CANAL+HAÏTI/AP

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*