Google

Haiti/Espionnage : Téléphones sur table d’écoute… pas impossible, selon Marteen Boute (Digicel/Haiti).

Written on:mars 11, 2012
Comments
Add One

 A propos de l’ « affaire de téléphones sur table d’écoute », Marteen Boute, Directeur de Digicel-Haiti déclare que «… techniquement, ce n’est pas impossible, mais cela nécessite des équipements tellement chers et tellement avancés. Il faut aussi une collaboration très étroite entre l’État et les opérateurs concernés et cela nécessiterait aussi une législation. Aucun de ces éléments n’existe aujourd’hui… »

De son coté, pour enfoncer le clou, le directeur général du Conseil National des Télécommunications (CONATEL),  Jean Marie Guillaume, surenchérit: « … n’importe qui peut installer un logiciel espion sur le téléphone d’un abonné pour en avoir le contrôle… »

Ces déclarations peu rassurantes ont été faites au cour  d’ une rencontre formelle pour la presse organisée entre le Conatel et les principaux operateurs téléphoniques évoluant sur le territoire haïtien, dont Digicel, Voila et Haitel, le jeudi 8 mars 2012 , en réaction aux appréhensions du président du sénat, Dieuseul Desras Simon, craignant que les cellulaires des parlementaires et de certains journalistes soient mis sur table d’écoute par l’exécutif ou autres services d’espionnage opérant sur le territoire haitien.

 

Credits : CANAL+HAITI

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*