Dallas Cowboys Authentic Jersey  Haiti/France: Les contes « Bouki ak Malice » et Tezen revus par la conteuse Rose-Esther Guignard. | CANAL+HAITI
Google

Haiti/France: Les contes « Bouki ak Malice » et Tezen revus par la conteuse Rose-Esther Guignard.

Written on:mars 16, 2016
Comments
Add One
La comédienne Rose-Esther Guignard. / Photo : Crich/Fb.com

La comédienne Rose-Esther Guignard. /
Photo : Crich/Fb.com

La conteuse et comédienne française d’origine haïtienne, Rose-Esther Guignard, a présenté deux contes au centre de renforcement intellectuel et culturel d’Haïti (CRICH) le vendredi 11 mars 2016. L’un desdits contes « les aventures de Bouki et de Malice »  a arraché le rire aux spectateurs et l’autre, « Tezen, le poisson amoureux », les a accablés de grands frémissements. Beaucoup de gens ont assisté à ce spectacle qui est la toute première présentation de la conteuse en Haïti.

Les spectateurs prennent place à l’enceinte du centre de renforcement intellectuel et culturel d’Haïti (CRICH) pour assister au spectacle de la conteuse et comédienne française d’origine haïtienne, Rose-Esther Guignard, le vendredi 11 mars 2016. Il n’y a pas de grands décors, certes, mais tout semble être à sa place. La lumière brille sur la scène, non pas ce type de scènes avec la rampe, le côté cour et le côté jardin, mais une scène qui est faite à partir de l’intérieur de l’institution. Une scène faite de ciment. Les spectateurs s’impatientaient déjà de voir le visage de celle qu’ils sont venus regarder, quand soudain ils ont entendu une voix sortant du fond d’une chambre d’à côté.

Rose-Esther Guignard entre sur la scène. Sur sa tête, un panier. Celui que portent généralement les paysannes de chez nous. Elle chante avec un accent de campagnarde. C’est le début du conte adapté par la conteuse sous le nom de « Tezen, le poisson amoureux ». Sur cette scène immobile, elle se défait de son nom. Elle s’appelle Milena. Elle se met dans la peau de cette dernière et raconte une histoire de l’eau. Son frère, quand il va à la recherche de l’eau, apporte toujours de l’eau sale. Contrairement à elle qui apporte de l’eau claire. D’où un mystère qu’il faillait comprendre. C’est le mystère du poisson aux écailles dorées et aux yeux étincelants. Un poisson parlant avec des mots non ordinaires. De doux mots avec une résonance étrangement magique. Il a séduit Milena par ses multiples talents et en échange de l’amour de cette dernière, il lui donne de l’eau claire. Les deux êtres sont frappés d’une attirance réciproque. Ils font l’amour au fond de l’eau, jusqu’à ce que le frère de la fille s’en aperçoive. Il est allé le dire à leurs parents qui n’arrivaient pas à y croire. Ces derniers envoient Milena vendre au marché pour mieux capturer le poisson. Ce qui s’était fait sans trop de difficultés. Le poisson amoureux a dit à Milena un jour : « si jamais il m’arrive malheur, tu t’en seras averti par trois (3) gouttes de sang sur ton sein gauche. Étant au marché, elle voit les signes sur son sein et court vers l’eau qu’elle a trouvé écarlate. Arrivée à la maison, elle voit le poisson cuit et mangé par sa famille. Derrière la maison, Milena, angoissée et déboussolée, pénètre, à jamais, dans les profondeurs de la terre.

Après cette présentation, le comédien Édouard Baptiste (youyou) a joué avec le public autour des bribes de phrases et des histoires que lui racontait son père. Cela se faisait parfois avec un dérèglement de sens. Dans les contes “les aventures de Bouki et de Malice”, Rose-Esther Guignard conte plusieurs histoires. Elle parle de Bouki et ses fesses brulées. De Bouki  ou l’oncle et son ombre, sans oublier les astuces de Malice. Dans ses contes, la comédienne révèle son talent à imiter la voix de tout le monde. Ses gestes. Ses tours de rein et tant d’autres choses.   La comédienne, interviewée à la fin du spectacle par Le National, a déclaré que le conte, pour elle, c’est l’art de vivre et qu’elle aime les histoires qui se transmettent de bouches à oreilles. Cela fait un mois qu’elle est revenue en Haïti. Après avoir fait référence au livre “M ap li ak kè kontan”, elle dit être en quête de personnages pouvant l’aider à trouver d’autres contes. Rose-Esther Guignard a publié un livre aux éditions de l’Harmatan en France intitulé “Tezen, le poisson amoureux »  qui a eu trois (3) prix. La conteuse dit pratiquer du théâtre et du cinéma depuis 2007. Elle dit également avoir été au conservatoire, avant de dévoiler ses multiples projets.

Crédit: Carl-Henry PIERRE​

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Kenny Britt Jersey