Google

Haïti/France/Indépendance: Hollande annonce que la France s’acquittera de sa « dette » envers Haïti.

Written on:mai 10, 2015
Comments
Add One
Credit-Photo: FranceTV

Credit-Photo: FranceTV

« Quand je viendrai en Haïti [mardi 12 mai], j’acquitterai à mon tour la dette que nous avons. » Cette déclaration faite par François Hollande, dimanche 10 mai, à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), lors de son discours d’inauguration du Mémorial ACTe consacré à l’esclavage, a été saluée par des applaudissements. Et elle a immédiatement suscité beaucoup d’espoirs. Mais ils risquent d’être déçus.

Une « rançon d’indépendance » de 17 milliards d’euros

Comme l’explique Geopolis, lors de l’indépendance d’Haïti en 1804, la France a imposé à son ancienne colonie une compensation financière de 150 millions de francs-or, l’équivalent d’une année de revenus de l’ex-colonie. Cette somme colossale a été ramenée à 90 millions de francs-or en 1838, soit l’équivalent de 17 milliards d’euros. Et les Haïtiens ont fini de la payer en 1883.

Lorsqu’en 2010, Nicolas Sarkozy a été le premier chef d’Etat français à visiter l’île depuis l’indépendance, cette « rançon d’indépendance » lui a été rappelée. Et des intellectuels l’avait alors appelé à la rembourser. Il s’y était opposé.

Une « dette morale »

François Hollande confirme cette position de la France et reste ferme sur son refus d’une indemnisation financière. La  »seule dette qui doit être réglée » aux descendants d’esclaves est de « faire avancer l’humanité », a-t-il déclaré. Son entourage a précisé qu’il s’agissait bien d’une  »dette morale ».

Ecoutez (visionnez) la declaration en cliquant ici

Crédit: CANAL+HAITI avec FranceTVInfo

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*