Google

Haïti/Histoire: L’historien Georges Corvington est mort !

Written on:avril 4, 2013
Comments
Add One

L’écrivain haïtien  , auteur d’une série d’ouvrages sur la capitale haïtienne titrés « Port-au-Prince au cours des ans », est décédé le mercredi 3 Avril dans la soirée, à l’age de 87 ans.

Membre de la société haïtienne d’histoire et de géographie, George Corvington a rédigé une dizaine d’ouvrages dans lesquels il relate des faits politiques ayant marqué la capitale, mais aussi l’évolution de la première ville d’Haïti dont la population a quadruplé en 50 ans, passant de de 500.000 habitants dans les années 1950 à plus de 2 millions au début des années 2000.

« George Corvington était l’historien de la ville de Port-au-Prince. Il a consacré de 1963 à 2009 huit textes à la capitale. Il a consacré ses dernières forces à écrire le dernier livre de la série publié en 2009 qui raconte la ville avant la dictature des Duvalier (1957-1986) », relate l’historien Pierre Buteau.

Après le séisme de janvier 2010 qui a ravagé la capitale haïtienne tuant plus de 200.000 Haïtiens et détruisant les principaux édifices, George Corvington a également publié deux ouvrages consacrés au palais présidentiel et à la cathédrale de Port-au-Prince, tous deux détruits lors du tremblement de terre.

« C’est une grande perte pour la société haïtienne », a réagi Pierre Buteau qui a travaillé avec lui à la société haïtienne d’histoire et de géographie.

Né et résident à Port-au-Prince au moment de son décès, Georges Corvington commence à écrire dans les années 70, et sa bibliographie s’allonge au fil des mois : spécialiste de l’Histoire de l’île, il en devient la mémoire après le séisme de 2010, qui détruit bon nombre de bâtiments séculaires. Lui-même avait survécu à la catastrophe, coincé dans sa maison en ruine.

Le président de la République haïtienne, Michel J. Martelly, a rendu un hommage public à l’historien : «Je partage votre douleur et me joins à votre tristesse. Haïti a perdu un trésor inestimable avec le départ de Georges.» En 2009, il avait été nommé « Trésor national vivant » par une organisation locale.

« Le Président de la République et la population haïtienne sont très reconnaissants du travail colossal réalisé par Georges Corvington dans l’histoire de notre pays » selon un communiqué  de la Présidence.

Véritable figure de l’île, l’écrivain s’était distingué avec la publication d’une série d’ouvrages sur la capitale haïtienne, Port-au-Prince, et faisait partie de la société haïtienne d’Histoire et de géographie. Georges Corvington aurait succombé à un infarctus du myocarde.

Né le 6 novembre 1926 à Port-au-Prince, Georges Corvington fut Président de la Société d’Histoire et de Géographie.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*