Google

Haïti/Media/Hommage: Amos Cincir, jeune président d’Haïti.

Written on:février 26, 2015
Comments
Add One
Amos Cincir

Amos Cincir

Institué jeune président de la République du Gouvernement Jeunesse d’Haïti par l’Association des Volontaires pour la démocratie, le 5 février 2015, Amos Cincir promet de faire de son mandat de deux ans une opportunité de mettre véritablement en lumière la problématique des jeunes. Des congrès, des livres blancs, de la mobilisation au niveau local et international… les initiatives sont nombreuses sur sa feuille de route.

48 articles par mois ! C’est la moyenne qu’a scorée Amos Cincir en 2013. Une performance que Robenson Geffrard et Roberson Alphonse, les deux étoiles de la section « National» du Nouvelliste, ne peuvent égaler à deux. C’est peu dire du sens de l’engagement de ce président fraîchement élu au niveau du gouvernement jeunesse d’Haïti.

L’homme d’à peine 30 ans a grandi à Port-au-Prince en s’imaginant un jour dans le même rôle que Boutros Boutros-Ghali, Michaëlle Jean, Kofi Anann… ses  modèles. Voilà pourquoi il se consacre à un master en ligne en ¨stratégie¨ pour seconder ses études de premier cycle en relations internationales et diplomatie.

Le 5 février 2015, lors d’une cérémonie haute en protocole, devant du monde paré Bon Chic Bon Genre, Amos Cincir, son Premier ministre Nathanaël Noël et son cabinet ministériel ont été investis de leurs fonctions.

Le gouvernement jeunesse d’Haïti (GJH) est une initiative de l’Association des volontaires pour la démocratie (AVD), une association de la société civile créée en 2005 et présidée par Carlin Michel, un leader dans le secteur de la jeunesse. Cette initiative,  lancée en 2008, permet en principe aux jeunes qui accèdent au dit gouvernement de simuler la gouvernance d’Haïti afin de se préparer à bien aborder les responsabilités y relatives le cas échéant dans la vraie vie.

Le gouvernement Cincir/Noël est donc le troisième depuis 2008. Le recrutement est vulgarisé par voie de presse. Ensuite les présélectionnés se doivent d’élaborer par écrit leur vision pour la fonction à laquelle ils postulent. Un jury externe sollicité par l’AVD jauge la présentation à l’oral des candidats. Les meilleurs sont donc les élus aux différents postes de e gouvernement.

Un agenda surbooké, une volonté de forcer les regards sur la problématique des jeunes sont en menu les grandes lignes du nouveau Gouvernement jeunesse.

L’Association des volontaires pour la démocratie entend bientôt discuter avec le Premier ministre Evans Paul sur la nécessité de trouver des stages non rémunérés au niveau des vrais ministères pour le jeune-Premier ministre et son cabinet et un stage pour le jeune-président au palais national. Un mentor choisi parmi les personnalités de la société civile sera attribué à chaque membre du Gouvernement jeunesse d’Haïti. Un livre blanc des constats observés dans les ministères respectifs sera réalisé à l’issue des stages.

Une causerie est prévue dans le cadre de la Journée mondiale de la femme le 8 mars prochain. Le  12 mars, Le GJH installera les 11 jeunes-délégués départementaux et de la diaspora. En août prochain, un congrès de la jeunesse aura lieu. Durant deux jours,  des États généraux sur la situation des jeunes de  divers horizons seront menés sous l’égide de l’Association des Volontaires pour la démocratie et son programme de Gouvernement Jeunesse d’Haïti. Les Jeunes vont donc débattre sur la problématique qui les concerne et proposer des pistes de solution dans un document qui sera considéré comme le cahier de charges de la jeunesse haïtienne. Des voyages du jeune-gouvernement sont prévus dans les provinces et à l’étranger, selon le jeune-président, afin d’intensifier le développement associatif et le progrès des communautés locales et de la diaspora.

Autoproclamé « Penseur positif », Amos Cincir a publié en 2014, 2014 messages positifs. C’est le genre de collègue qui a toujours une citation, un proverbe, une maxime en réserve pour relever le moral à quiconque l’ayant en berne.

Dans dix ans, Amos Cincir se voit plus ambassadeur haïtien,  haut gradé à l’ONU, à l’UNESCO, à l’OIF que président d’Haïti. Les postes électifs ne l’attirent pas. Il se voit à la rigueur Premier ministre. « Je vois plus le service que les prestige », confie le journaliste avec la sincérité qu’on lui connaît.

Son message à la jeunesse : «Éduquez-vous au maximum, car c’est à mon sens la voie qui garantit le mieux l’accomplissement personnel. Cultivez l’honnêteté, la franchise, le respect des autres et de soi pour une Haïti nouvelle ! »

Membres du Gouvernment Jeunesse d’Haïti • Amos CINCIR, Jeune Président de la République  • Nathanaël NOËL,  Jeune Premier ministre  • Jamesly PIERRELIS, Jeune ministre des Affaires étrangères et des Cultes (JMAEC) • Standley VILMAR, Jeune ministre de la Défense (JMD) • Kenley TALMER, Jeune ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (JMICT) • Bertude JOSEPH,  Jeune ministre de l’Économie et des Finances  (JMEF) • Wadolph MORTIMER, Jeune ministre de la Justice et de la Sécurité publique (JMJSP) • Marcna Andy PIERRE, Jeune ministre de la Planification et de la Coopération externe (JMPCE) • Jean-Marie WILSON, Jeune ministre  des travaux publics, Transports et Communications (JMTPTC) • Nancy ROMAIN, Jeune ministre du Commerce et de l’Industrie (JMCI) • Jeeph SERGILLES, Jeune ministre de la Santé publique et de la Population (JMSPP) • Karl-Ervin JEAN-PIERRE, Jeune ministre de la Communication (JMC) • Nicolas Pierre FLORESTAL, Jeune ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (JMARNDR) • Jacquelin LIRISEMOND, Jeune ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (JMENFP)  • Joubert ROCHEFORT, Jeune ministre de l’Environnement (JME)  • Rosemina PIERRE NOEL, Jeune ministre à la Condition féminine et aux Droits de la Femme (JMCFDF)  • Mike Kervin JOSEPH, Jeune ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique (JMJSAC) • Came-Suze LINDOR, Jeune ministre du Tourisme et des Industries créatives (JMTIC) • Jean Marc-Arthur DORANTE, Jeune ministre de la Culture (JMC)  • Schultz Simpssie CAZIR, Jeune ministre Des Droits de l’Homme et de l’Emploi (JMDHE)  • Levixon LUNDI, Jeune ministre de l’Urbanisation et de Logement (JMUL) • Cheriza ANDRICE, Jeune ministre délégué auprès du jeune Premier ministre Chargé des relations avec le Parlement (JMCRP) • Rubenson MAREUS, Jeune ministre de l’Énergie et du Développement durable (JMEDD) • Vanauscheca PAURICE, Secrétaire générale du Gouvernement
 
 Credit:   Chancy Victorin

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*