Google

Haïti/Media/Nécrologie: la mort de Djhanna Charles, celle qui a été Mon succès à TELEMAX.

Written on:février 6, 2018
Comments
Add One

PRADE1Elle est morte, Djhanna Charles, cette nuit du 4 février 2018, ce 5, plus précisément. La nouvelle est tombée , foudroyante , sur tout le monde. C’est que Djanna, après son passage à TELEMAX, est restée extrêmement populaire près de 15 ans plus tard. Une légende d’animatrice télé. Alors qu’elle n’avait jamais appris la tele de quoi que ce soit. Je l’ai vue par hasard. Je l’ai et dénichée. J’ai décidé de la mettre devant une camera car j’avais chaud après que Valdo ait tellement battu Ginou Mondésir que le visage de Ginou est devenu méconnaissable. GINOU SE MET À COUVERT. LES EMISSIONS DE MISS VIDEO MAX 2005 RISQUENT DE BASCULER ET D’ÉCHOUER. Je choisis manu militari Djanna pour dépanner la situation. Elle en est devenue la vedette et m’a même offert , à sa manière , la voie du succès. En apprenant la nouvelle de la mort de Djanna ce matin, j’ai tout arrêté. J’abandonne ainsi ma réunion pour prendre un verre d’eau froide, car la nouvelle est trop dure pour moi.

Soudain, je me souviens que celle qui avait la dernière carte de mon succès, à TELEMAX, c’est elle qui vient juste de mourir ce 5 février 2018 emportant avec toute une tranche de vie , et même une tranche de ma vie. Puisque TELEMAX , c’est ma vie , étant donné les investissements et sacrifices que j’y ai consentis entre 2004 et 2006.

Ginou Mondésir, Djanna Charles, Paul Villefranche, Paul Henry Atis, le couple Gaspard Dorelien et Baudelaine Pierre, Sandra Rabrun, Magalie Racine, Valdo Jean qui basculera plus tard vers le néant, les filles immortelles de MISS VIDEO MAX 2005 et 2006 en particulier, Maritza Medjine Pierre et Cottecheese Pierre.

Sans oublier Frantz Duval et son équipe de Ticket (merci à Max Chauvet) qui ont joué un rôle dans la promotion médiatique.

Et que dire de cette voiture flambant neuve que Duval nous a aidé à avoir comme prix en 2005 couronnant en beauté un concours de Miss sur ma planète. Mes techniciens de la production et du culturel, mes collaborateurs imbattables sans salaire et sans per diem. Merci.
J’arrive à Telemax en effet, le 17 août 2004. Delmas 19 , en face du ciné Impérial, j’entre discrètement à l’intérieur de la chaîne 5 comme Chef du Personnel, selon mon contrat a l’époque bien ficelé entre le PDG d’alors (que je me garde ici de nommer) et moi. Je deviens directeur général très vite mais c’était un plan stratégique que je ne dois pas installé comme DG en arrivant….

Je ne me souviens pas exactement de la date d’arrivée de Djanna CHARLES à TELEMAX. Je sais seulement quelle est amenée à mon bureau par Magalie Racine qui la connaissait déjà au ministère des Affaires étrangères. Ginou Mondésir, Magalie Racine et Djanna Charles sortaient toutes les trois (3) du MAE, ministère des affaires étrangères pour venir à TELEMAX au boulot. Et que c’est devenu dès lors une grande famille inséparable….
On oublie trop souvent que Djanna Charles commence d’abord avec moi , personnellement comme ma secrétaire privée occasionnelle. Un jour de 2004, quand Ginou Mondésir constatant l’échec relatif du concours Miss VIDEOMAX 2004 avec l’affaire Claudine Saintal , c’est alors que Ginou me suggère de m’y prendre tôt afin d’avoir un meilleur concours en 2005 l’année suivante.

Ainsi j’élabore un projet de concours 2005 et je remets à Djanna Charles, le manuscrit à taper . Je me souviens d’une scène de jalousie que m’a fait ma femme venue un soir à Telemax pour me voir, il y avait urgence à la maison. Ma femme me trouve trop collé (me dira -t- elle à la maison) à cette secrétaire. Je lui réponds que Djanna n’est pas ma secrétaire, elle me rend un service. Peu importe, rétorque ma femme, vous étiez trop collés…

Bref. Trois mois de tensions familiales pour « collages » inutiles.

Sa passion en fait. Son amour de la vie et de l’autre. Sa chaleur humaine. Sa sincérité. Sa spontanéité. Son sens professionnel. Plaire à tout le monde, se donner, dans la vie et sur scène. Voilà Djanna Charles qui n’avait même pas un salaire à Telemax, à ma connaissance. Tant on avait toutes et tous, une seule folie : réussir. Le succès. Une lionne ne perd jamais. Cela brille dans la vie, comme dans la mort, sur la scène, ou dans la tombe .

Merci à ta flamme, Djanna.

Crédit: Pradel Henriquez, Delmas, 5 février 2018

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*