Dallas Cowboys Authentic Jersey  Haiti/Media/Reflexions: L’ANMH est-elle un parti politique? | CANAL+HAITI
Google

Haiti/Media/Reflexions: L’ANMH est-elle un parti politique?

Written on:septembre 22, 2013
Comments
Add One

L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH)
EST-ELLE UN PARTI POLITIQUE

Pradel Henriquez

Avec l’Échec des partis politiques en Haïti chez nous, ces 25 dernières années, on en est d’abord à un vide de doctrine absolu. Du coup, l’espace démocratique reste ouvert. Béances. Tout est possible. Haïti en 2013, se retrouve donc, dans ce CARREFOUR du tout est possible. Parce que les partis politiques sont importants dans un système démocratique. Parce la démocratie est importante dans une société qui se construit et qui veut jouir, coûte que coûte, de certaines aspirations légitimes. Parce que les doctrines, quand elles tiennent compte des coutumes, des mœurs, des valeurs traditionnelles, des angoisses et des rêves collectifs, ces doctrines ont un sens.

Même s’il faut, à chaque fois, les confronter ou les remettre en question. Le jeu démocratique ne fait pas de cadeau. Ce que l’ANMH , « Association Nationale des Médias Haïtiens », trop impliquée, grosso modo, dans sa gestion quotidienne d’un pouvoir chimérique n’offre pas l’occasion de faire, en dépit de son pouvoir de fait (de facto). Elle se retrouve donc dépassée par tout et par rien à la fois. Dépassée par sa propre mission. En a-t-elle une? Par ses propres objectifs. En a-t-elle de véritables objectifs liés à sa nature profonde et emblématique.

Enfin. Trop occupée à gérer les chamailleries, et les mesquineries, et les « bla bla bla » de malentendus. Empêtrée dans l’actualité quotidienne, avec ses soubresauts et ses insolites qui nous rendent bêtes on ne peut plus. L’ANMH par souci de solidarité constante, et constamment naïve, s’est finalement instrumentalisée de la mauvaise manière. A des fins politiciennes, de courte vue et de courte durée. Quitte à s’embourber purement et simplement, dans des scandales qui salissent journellement son image. La presse perd en définitive tout son crédit moral et inconstitutionnel. La presse est de plus en plus décriée, discréditée, soupçonnée voire même, chahutée.

Mon ami Fritzo Canto, avocat, et homme de culture, l’a si bien exprimé lors de la fameuse émission « Ranmase » de ce samedi 21 septembre 2013. Entre-temps, les enjeux sont énormes qui attendent l’ANMH d’un pied ferme. Le numérique,… au niveau universel. La question de l’accès à l’information, dans un contexte méthodologique et professionnel. La liberté de la presse et la liberté d’expression qui est un combat éternel. Rien n’est jamais acquis à l’Homme, dit Aragon.

La problématique du financement et de l’économie des médias, loin de l’argent sale. Les réseaux sociaux et cette nouvelle cohabitation avec les médias traditionnels, pas toujours facile. L’avenir de la presse dans une société universelle ou le journalisme même est menacé. Les conditions de vie des journalistes , La problématique de la formation et de la spécialisation pour les professionnels de la presse dans un monde en mutations technologiques. l’environnement juridico-légal nécessaire à l’épanouissement des professionnels de la communication en général , chez nous. Les critères et conditions d’octroi des fréquences, dans un pays où chaque journaliste, entre guillemets, possède désormais sa petite radio et sa petite télévision. Les droits à respecter. La question des contenus médiatiques et leur qualité dans un contexte de concurrence accrue et de respect du consommateur audiovisuel.

La corruption qui gangrène la presse dans notre pays (drogue s’il en est, blanchiment d’argent s’il en est, vols et détournements de biens et équipements dans un souci de pure moralité, sil en est, petites et grandes corruptions) et l’ensemble du milieux de la communication …

…Car la femme de César doit être au dessus de tous soupçons.

 

 

 

Crédit: Pradel Henriquez

 

One Comment add one

  1. Il existe tout d’abord une confusion de doctrine politique a travers le pays,ensuite les etudiants a l’universite recoivent une education a tendance de gauche plus precisement des professeurs venus de l’Europe et du Canada qui ne sont pas pour autant forcement des socialistes pratiquants…Pas mal de fausse doctrines politiques qui ne sont pas applicable pour le progres d’Haiti restent a jouraux yeux du people comme s’il arrivera un miracle de sauvetage,loin dela.Pour faire du chantage,l’homme haitien a souvent parle de grand nom meme en oubliant sa qualite de perfection donc,nous devons garder la grande definition de l’Ethique en sa valeur de la theorie a la pratique tout en considerant l’etat de notre souverainete,le respect e notre conduit pour informer,instruire et supporter notre people..Merci

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Kenny Britt Jersey