Google

Haïti/Politique: Arrêtez et jugez Duvalier pour crimes contre l’humanité et crimes financiers.

Written on:février 23, 2013
Comments
Add One

Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen, Pati Kan Pèp La, MODEP, FRAKKA

SÈK GRAMSCI, FDDPA, RPS, FGPB, GREPS1 Port- au-Prince, 18 février 2013

 Arrêtez et jugez Duvalier pour crimes contre l’humanité et crimes financiers

L'ex-dictateur haitien Jean-Claude Duvalier (Crédit photo: AFP)

 Jeudi 21 février 2013, l’ex dictateur Jean-Claude Duvalier devrait se présenter devant la Cour d’Appel pour répondre des crimes commis sous son régime. Suite au retour de Duvalier au pays, le 16 Janvier 2011, plusieurs personnes ont porté plainte pour les graves violations dont elles ont été victimes sous le régime macoute (dictatorial). Mais, depuis que le Président Michel Martelly est au pouvoir, on constate que l’ex dictateur, criminel et spoliateur des deniers public, jouit d’une solide protection. Lors de la célébration du 2ème anniversaire du tremblement de terre, le 12 janvier 2011, on a pu voir l’ex dictateur, sans inquiétude aucune, aux côtés du Président de la République et de l’ex Président américain Bill Clinton; une véritable insulte pour les victimes. Le 22 septembre 2011, plusieurs tontons macoutes, parmi eux les avocats Renold Georges (conseil de défense de Duvalier) et Osner Févry, sont venus perturber une présentation d’Amnistie Internationale sur les exactions du régime de Jean-Claude Duvalier. Le 16 décembre 2011, l’ex dictateur parrainait une promotion sortante d’étudiants de la faculté de droit des Gonaïves, en toute quiétude, avec la protection du Gouvernement Martelly, dans le mépris que ce même pouvoir affiche pour les victimes. Tous ces évènements se produisent alors que l’ex dictateur est mis en accusation par la Justice. Il se déplace partout où il le souhaite, dans tout le pays.

1 Union des petits paysans haïtiens, Parti du camp du peuple, Mouvement démocratique populaire (MODEP), Force de réflexion et d’action sur la question de l’habitat (FRAKKA), Cercle d’étude en Littérature gramscienne (Cercle Gramsci), Force pour la défense des droits du paysan haïtien (FDDPA), Rassemblement progressiste du Sud (RPS), Fédération des groupements paysans de Belle Fontaine (FGPB), Groupe de réflexion sur les questions sociales (GREPS). 2 Bandit jouissant de l’impunité, parce qu’il occupe un poste officiel. 3 Bracelet symbolisant le support au Président de la République actuel. 4 En référence à deux célèbres tortionnaires sous la dictature des Duvalier.

Les pratiques autoritaires du pouvoir actuel garantissent la quiétude d’esprit à l’ex dictateur et à sa cohorte de macoutes; pour les victimes, c’est la douleur qui s’accroit. Lors de la convocation de l’ex dictateur devant la Cour d’Appel, le 7 février 2013, des tontons macoutes ont agressé des militants qui réclamaient le jugement de Duvalier. Les tontons macoutes deviennent de plus en plus arrogants et adoptent l’attitude dite de «bandit légal2». Nous saisissons l’occasion pour dénoncer, avec toute notre énergie, les pratiques macoutes des «bracelets roses3» qui se développent sous le Gouvernement Martelly/Lamothe. Pour illustrer ces pratiques, citons: l’arrestation illégale d’un député en fonction, l’arrestation et l’emprisonnement de militants Lavalas, des actes de répression visant les journalistes, les «comportements Ti Bobo et Boss Pinte4 » de membres de la sécurité du Palais national et de proches du pouvoir, le communiqué du Ministère «de l’injustice» visant à bâillonner la presse. Si nous ne nous protestons pas la dictature et les tontons macoutes vont nous revenir A l’occasion de la convocation de l’ex dictateur à comparaitre devant la Cour d’Appel, le 21 février prochain, tous les démocrates, les militants progressistes, les révolutionnaires et les victimes de Duvalier doivent s’allier pour demander le jugement de Duvalier, de ses acolytes, des complices de son régime. Si nous ne protestons pas, les victimes du régime macoute n’obtiendront pas justice et la nouvelle dictature qui bourgeonne va nous terrasser. Nous demandons à tous ceux qui, partout dans le pays, s’opposent au retour de la dictature d’appuyer les victimes de Duvalier par leur présence devant le parquet au Bicentenaire, le jeudi 21 février à 10 heures du matin.

A bas la dictature!

A bas les pratiques macoutes des bracelets roses!

Vive le procès du régime!

Vive la justice pour les victimes du régime dictatorial des Duvalier!

Pour authentification : Jean Louis LOUIS

                                Petit-Jean DERINX

                                Guy NUMA

 

 

 1 Union des petits paysans haïtiens, Parti du camp du peuple, Mouvement démocratique populaire (MODEP), Force de réflexion et d’action sur la question de l’habitat (FRAKKA), Cercle d’étude en Littérature gramscienne (Cercle Gramsci), Force pour la défense des droits du paysan haïtien (FDDPA), Rassemblement progressiste du Sud (RPS), Fédération des groupements paysans de Belle Fontaine (FGPB), Groupe de réflexion sur les questions sociales (GREPS). 2 Bandit jouissant de l’impunité, parce qu’il occupe un poste officiel. 3 Bracelet symbolisant le support au Président de la République actuel. 4 En référence à deux célèbres tortionnaires sous la dictature des Duvalier.  

 

 VERSION ORIGINALE

Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen, Pati KAN PEP LA, MODEP, FRAKKA, SEK GRAMSCI, FDDPA, RPS, FGPB, GREPS[1]

Pòtoprens, 18 fevriye 2013

 

Arete, jije Divalye pou krim kont limanite ak dwèt long siperyè

Jedi 21 fevriye 2013 k ap vini la a, ansyen diktatè Janklod Divalye ta dwe prezante devan Lakou Dapèl pou reponn kesyon lajistis pou krim li te fè nan rejim nan. Apre ansyen diktatè a te fin debake nan peyi a, nan dat 16 janvye 2011, plizyè viktim rejim Divalye a te al pote plent pou zak yo te viktim pandan rejim makout la. Men, depi Mateli fin pran pouvwa a, tout moun konstate se gwo pwoteksyon ansyen diktatè kriminèl dwèt long lan jwenn bò kote pouvwa anplas la. Nan okazyon selebrasyon 2e anivèsè tranbleman tè 12 janvye a, tout moun te konstate ansyen diktatè a te kanpe tèt frèt bò kote prezidan repiblik la ak Bill Clinton, pou pase viktim yo nan betiz. Nan dat 22 sektanm 2011, plizyè tonton makout, ladan yo Renold Georges ak Osner Févry te al twouble yon prezantasyon Amisti Entènasyonal t ap fè nan Otèl Le Plaza sou zak diktatè a. Nan dat 16 desanm 2011, ansyen diktatè a te al jwe wòl parenn yon pwomosyon etidyan nan dwa gonayiv, san kè li pat sote akòz pwoteksyon li jwenn nan men pouvwa a ak mepri pouvwa a pou viktim yo. Tout pandan ansyen diktatè a te sou kontwòl lajistis, li te toujou sikile toupatou kote li vle nan peyi a. Sa ki te montre aklè ansyen diktatè kriminèl la te toujou jwenn bonjan pwoteksyon nan men pouvwa Martelly a.

Anplis sa, pratik gwo ponyèt pouvwa anplas la ap deplòtonnen jounen jodi a, vin bay ansyen diktatè a ak kolonn makout yo plis lapè nan tèt toujou, pandan lapenn viktim yo ap grandi. Se sa ki fè nan okazyon konvokasyon ansyen diktatè a devan Lakou Dapèl, nan dat 7 fevriye 2013, gen tonton makout ki te menm fè agresyon sou militan ki t ap mande jijman Divalye devan baryè pakè a. Tonton makout yo vin pi awogan, yo pran pòz bandi legal yo. Se pou sa n ap pwofite okazyon sa a, pou nou denonse ak tout fòs nou, pratik makout braslè woz k ap devlope nan pouvwa Martelly/Lamothe la. Pami pratik sa yo, nou ka site : arestasyon depite an fonksyon, arestasyon ak anprizonnman militan lavalas yo, zak represyon sou jounalis, konpòtman TIBOBO, Bòs Pent plizyè moun ki nan ekip sekirite palè nasyonal ak pwòch pouvwa a epi kominike baboukèt ministè lenjistis la.

Si nou pa leve kanpe, diktati ak tonton makout ap tounen sou nou

Nan okazyon konparisyon ansyen diktatè a devan Lakou Dapèl nan dat 21 fevriye k ap vini la a, tout demokrat, militan pwogresis, revolisyonè ak viktim Divalye yo dwe pote kole pou vin mande jijman ansyen diktatè a ak tout akolit li yo ki te nan rejim nan. Si nou pa leve kanpe, viktim rejim makout la pap jwenn jistis epi diktati k ap boujonnen an ap chita sou lestomak nou. Se pou sa nou mande tout moun ki pa vle pou diktati retounen nan peyi a, pou yo pote kole ak viktim Divalye yo devan pakè sou bisantnè, jou jedi 21 fevriye a, a 10zè nan maten.

 

Aba diktati ! Aba pratik makout braslè woz!

Viv Pwosè rejim nan !

Viv bonjan Jistis pou tout viktim rejim bout di Divalye a

 

Pou Otantifikasyon

 

Jean Louis LOUIS

Petit-Jean DERINX

Guy NUMA



[1] Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen, Pati KAN PEP La, Mouvman Demokratik Popilè (MODEP), Fòs Refleksyon ak Aksyon Sou Koze Kay (FRAKKA), Cercle D’Etude En Litérature Gramscienne (SEK GRAMSCI), Fòs Pou Defann Dwa Peyizan Ayisyen (FDDPA), Rasanbleman Pwogresis Sid (RPS), Federasyon Gwoupman Peyizan Belfontèn (FGPB), Gwoup Refleksyon sou Pwoblèm Sosyaal yo (GREPS).

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*