Google

Haïti/Politique: Légèreté et manque de maturité chez Martelly.

Written on:octobre 3, 2012
Comments
Add One

« C’est un événement stupide et ridicule ! C’est de l’enfantillage » ou encore la projection « d’une image d’irresponsabilité », voire « d’une perte de temps ».

 Tels sont les qualificatifs, attribués par des politiques, comme Himler Rébu et Evans Paul, à la sortie, à pied dans les rues (de l’aéroport international de Port-au-Prince jusqu’aux ruines du palais présidentiel), dans l’après-midi du lundi 1er octobre 2012, du président Joseph Michel Martelly, de retour au pays après sa participation à la 67e assemblée générale de l’organisation des Nations Unies (Onu).

 Le parcours de la marche, décidée par Martelly, est évalué à 9 km, de l’aéroport international aux ruines du palais présidentiel.

 À la sortie de l’aéroport international de la capitale, lundi après-midi 1er octobre 2012, une foule attendait Martelly qui a prêché la paix et la solidarité, le mercredi 26 septembre 2012, à la 67e assemblée générale ordinaire de l’Onu.

 Paradoxalement, un policier national, Frandieu Jean-Pierre, membre de l’unité de sécurité rapprochée du président, a succombé, dans des circonstances non encore éclaircies, au cours de cette démonstration de Martelly, assimilée par ses conseillers politiques à une réponse au mouvement de protestations antigouvernementales, qui tend à prendre de l’ampleur depuis quelques semaines sur le territoire national…

Lisez la suite sur ALTERPRESSE

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*