Google

Haiti/Politique: Michel Martelly, embolie… pulmonaire ou gazeuse, qui a tord ou raison?

Written on:avril 28, 2012
Comments
Add One

A l’initiative du bureau du Sénat et en collaboration avec  le chancelier démissionnaire et  Premier ministre désigné, une délégation composée des Sénateurs Kély Bastien, Edwin Zenny, John Joël Joseph, Yvon Buissereth  et du PMD Laurent Lamothe, s’est rendue ce vendredi  27 , dans la soirée, à Miami (Floride) où elle doit visiter, ce samedi 28 avril , le Président Michel Martelly alité, qui a été victime, officiellement,  d’une «embolie pulmonaire », il y a environ deux semaines.

Le premier Sénateur du nord,  a de sérieux doute sur  le diagnostic officiel concernant l’ ’embolie pulmonaire’, M. Polycarpe pense que  l’intervention chirurgicale subie récemment à l’épaule droite par M.  Martelly  n’aurait pas provoqué  un dégât pareil. Le président de la commission santé du Sénat croit qu’il s’agirait plutôt d’une embolie gazeuse, la « maladie des drogués » (toxicomanes) dont souffrirait le président d’Haïti…«… Des artistes et hommes d’Etat consomment de la drogue afin de pouvoir surmonter leur stress, ce qui crée un caillot rempli d’air qui bloque la circulation sanguine… », déclara, 2 jours avant son départ pour Miami, le 1er sénateur du Département du Nord (2e).

Un farouche partisan et ami personnel du président Martelly, le 1er Sénateur du Département du Sud-Est, Edwin « Edo » Zenny a fustigé son collègue  Westner Polycarpe qui, d’après lui, a un grave problème de discernement et propose même au docteur-sénateur  d’aller se faire recycler en tant que médecin après ses considérations fantaisistes sur la maladie de son pote-président.

C’est justement le Dr Polycarpe qui avait suggéré  au président du sénat, Simon Dieuseul Desras, d’envoyer une délégation bicéphale  (bicamérale), afin de s’enquérir de la vraie nature de la maladie de Michel Martelly et  de son « incapacité temporaire » de diriger le pays.

Ce ne sera donc pas une délégation humanitaire, il ne sera pas question non plus d’une visite de courtoisie. Ce sera une virée d’investigation et de détente touristique pour un bon week-end. Cette délégation d’ «Expert-médical-parlementaire» compte résoudre l’énigme de la maladie du chef de l’état haïtien en un temps record et prévoit  de retourner au bercail le dimanche 29 avril.

Cependant, le Bureau de Communication de la Présidence informe dans un communiqué de presse laconique que le Président Michel Martelly sera de retour en Haïti, ce lundi matin 30 avril, après deux semaines d’absence dans le pays en raison de son état de santé qui est désormais stable selon son équipe médicale.

 

Credit: CANAL+HAITI

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*