Google

Haïti/Politique: Une caravane pour tout changer !?

Written on:juin 16, 2017
Comments
Add One
Elisabeth Jacques Crédit-Image: Robenson Bernard

Elisabeth Jacques
Crédit-Image: Robenson Bernard

Tout a été dit et annoncé lors de son investiture à la Présidence le 7 février dernier  sur l’esplanade du Palais national en Haïti, la présence de centaine d’invités locaux et d’étrangers ont assisté à ce grand événement. Une telle initiative rentre dans le cadre d’une stratégie globale du respect scrupuleux des promesses de campagne de cet entrepreneur devenu Chef de L’Etat…

Le Président Jovenel Moise a une autre vison de l’agriculture, de l’environnement et d’autres domaines pouvant permettre à Haïti de se refaire une santé. Le nouveau Chef d’Etat veut  tout remettre en question vers une plus large et plus grande participation de la classe paysanne et mettre les moyens à disposition des agriculteurs et producteurs.

Le lancement de la caravane (comme il l’appelle) doit tout changer pour le peuple haïtien…

Cette importante mission a été confiée à Thomas Jacques formé dans une université Française et a travaillé pour le compte de plusieurs Organisation Non gouvernementale (ONG) d’où il a mené des missions dans plusieurs Villes en Haïti…Le coordonnateur du programme de la caravane du changement a pris ses fonctions officiellement le 1er mai 2017.

Madame  Elisabeth Jacques est la responsable en charge de communication de la « Caravane » dans la vallée de l’Artibonite.

HP : Pourriez-vous nous parler du coordonnateur de ce  programme?

  EJ : Il s’agit de Monsieur Thomas jacques, l’ex-ministre de l’agriculture gouvernement Martelly-Lamothe.

 Le bilan de Mr Jacques était très fructueux pour la vallée de l’Artibonite, les paysans avaient trouvé les engrais et les semences à temps. Mr Jacques était très soucieux afin que les campagnes agricoles hiver et printemps soient respectées et pour que les paysans ne sortent pas bredouilles. En 2013 les agriculteurs de la vallée ont eu une forte et large récolte dans la culture du riz, la vallée à connue une telle  récolte depuis 1977 sous le Président de Duvalier ; Edouard Berrouet était ministre de l’agriculture à cette époque. Je pense que c’est l’une des raisons qui a poussé le Président Moise a jeté son dévolu sur l’agronome Jacques pour coordonner ce programme.

HP : Que pouvez nous dire de ce grand mouvement appelé « Caravane de Changement » ?IMAGE POUR CARAVANE1

EJ : Caravane de  changement, c’est une initiative qui a été prise par le Président de la République SEM Jovenel Moise en vue d’améliorer le système agricole dans le pays. Le programme à commencer dans la vallée de l’Artibonite (Nord d’haiti) parce que ce département est considéré comme la zone la plus importante dans l’agriculture du pays.

HP : Pensez-vous que c’est une initiative qui a été très bien élaboré ? Car si vous avez bonne mémoire sous la Présidence de René Préval il  avait initié une structure presque similaire lié à la réforme agraire…

 EJ : Cette initiative a été bien élaborée, et ça commence à donner des résultats satisfaisants. Si sous la présidence de Préval, une telle initiative a été prise, elle n’avait pas touché toute la vallée parce que nous avons rencontré des septuagénaires et des octogénaires qui nous ont dit que c’est pour la première fois qu’ils ont vu un tel travail dans leurs sections communales et leurs localités.

HP : Pouvez-vous nous faire un bilan partiel chiffré de vos d’actions… après un mois de lancement de cette caravane ?

EJ : il y a plus d’une vingtaine de drains et de canaux curés. Certains de ces drains sont curés depuis 1984 sous la présidence de Jean Claude Duvalier, parmi eux le drain de Petite-Belance situé à Bocozelle (5ème communale) de Saint-Marc. Le canal de Fèv, Chevrau des Cloches, après plus de 30, ils sont curés grâce au programme de la caravane.

HP : Combien de techniciens ont été  mobilisés pour la réalisation de cette caravane dans le nord?

EJ : il y a plus d’une centaine de techniciens, des chauffeurs de camions, des opérateurs de tracteurs, de perles excavatrices, des bulldozers et des backo loaders. Pour avoir beaucoup de techniciens pour ce travail du Centre National des Equipements (CNE) pour venir apporter la main forte aux techniciens de l’organisme de développement de la vallée le plus de l’Artibonite (ODVA) qui est une direction autonome du ministère de l’agriculture.

HP : Pourriez-vous m’expliquer cette phrase dites par le Président en marge d’une inauguration dans la commune de la Croix des Bouquets.  « Ce qui n’a jamais été fait depuis 40 ans, je vais le faire en 45 jours ». Vous ne pensez pas qu’il a été vite en besogne ?

EJ : Oui Ce qui n’a pas été fait en 40 ans va être réalisé en 45 jours, nous avançons  à grand pas pour la réalisation des travaux. On travaille en triple vacation afin que tous les travaux soient finis dans le délai accordé, 7h-18h, 18h-5h AM. * 45 jours.

HP : Combien de communes sont impliquées dans cette caravane ?

  EJ : 7 communes et leurs sections communales : L’Estère, Dessalines Ville, Verettes, Grande-Saline, Desdunes, Saint-Marc, Petite-Rivière de L’Artibonite.

HP : Selon vous, prôner une réussite globale de la caravane sans attendre les premiers résultats ou parfois les effets liés au climat, ne vous paraissent pas un peu imprudent?

 EJ : Les résultats commencent à apparaitre, les paysans commencent déjà leurs semences. Dans la localité de Lagrange, les agriculteurs n’ont pas vu l’eau depuis 15 ans avec ce programme, les eaux coulent normalement dans les canaux. Pour ces agriculteurs le Président n’aura pas besoin de faire d’autres choses, ça pourra résumer le bilan de son quinquennat.

Nous voici au terme de cette interview souhaiteriez-vous ajouter ou signaler un point non évoquer.

EJ : Je profite de l’occasion pour saluer la communauté Haïtienne de France, en Guadeloupe, et de la Martinique, grâce à cette interview cette communauté saura le travail colossal que le Président est en train de faire en Haiti.

Nous vous remercions d’être disponible pour répondre à cette interview.

 

 

Image par Robenson Bernard

 

Crédit: HERCULE Peterson

presscaraibes@gmail.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*


Warning: fopen(call.txt): failed to open stream: No such file or directory in /home/content/77/7635177/html/canalplushaiti/wp-content/plugins/g-translate/g-translate.php on line 115

Warning: fgets() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/content/77/7635177/html/canalplushaiti/wp-content/plugins/g-translate/g-translate.php on line 117