Google

Haiti/Québec/Diasporama: Il faut passer les Menottes !

Written on:juin 29, 2014
Comments
Add One

milordEntre (). B. Obama prend des mesures diplomatiques agressives en représailles contre l’Ouganda dit-on, pour affaires de souveraineté. Cependant, aucune volonté ou poids politique contre ceux qui tuent et ceux qui fabriquent des armes pour tuer les familles à même des campus universitaires et scolaires aux Etats Unis. Et, le Parti Démocrate croit pouvoir nous offrir une dynastie Clinton comme complément de lâcheté. Je devrais dire comme supplément de peine de préférence. No more legacy. Fin de ().

Le Québec est-il tombé beaucoup plus bas qu’à l’époque où Jean Drapeau se lançait en campagne contre la corruption à Montréal, au point de ne pouvoir passer les menottes depuis tout ce temps ?

Ah qu’il fait beau d’arrêter à forts coups de publicité quand c’est un réseau italien dit-on mafieux. Cependant, quand Marc-Yvan Côté s’explique minimalement sur une vaste mafia politique, plus vaste que la Camorra montréalaise, il est fort difficile de comprendre  pourquoi l’on refuse de passer les menottes. Un intéressé indépendant nous explique un prétexte d’expertise et de génie conseil.

Ce sont par contre des gens qui ont lourdement fraudé et dont les dépôts bancaires n’ont attiré l’attention de personne ? Si cela ne s’appelle se fermer les yeux… . Ce sont les mêmes qui parlaient de lutte contre la corruption à Oka, de notion d’éthique et politique, qui pénalisaient les étudiants. Il faut donc passer les menottes.

Il y a de cela quelques mois, j’écrivais comment le Québec glissait globalement dans la pauvreté pour un pays qui souffre de préférence de richesses naturelles immenses et de réserves importantes. Je disais donc qu’il était inconcevable de manquer du pain et du lait dans ce pays. Mais, c’est le cas, nous savons tous aujourd’hui pourquoi. Ils nous ont pillés.

Les Faits - Marc-Yvan Côté a-t-il dit vrai en cachant juste un peu, mais si peu que l’on se doive de s’inquiéter du futur avec de tels politiciens retraités qui ramassent à la pelle tandis qu’ils bénéficient déjà de leur pension de parlementaire retraité ? Rappelez-vous de Blagojevich, ancien gouverneur de l’Illinois qui avait tenté de négocier le siège de sénateur après l’élection de B. Obama. (14) ans de prison. Si les faits corroborent, il faut passer les menottes car, il est impensable de voir certains circuler encore librement quand d’autre ont dû crier faillite par leur faute.

Le Droit International - Haïti s’est ainsi vu imposer l’adoption d’une loi anti blanchiment d’argent au risque de payer. Des sanctions. Le Parlement a dû donc agir sans délai, comme si le raisonnement des autres, de l’étranger prévalait sur la souveraineté du pays dans les procédures. Mais qui donc manipule ces boîtes de sorciers qui paradoxalement, ferment l’œil sur des détournements massifs dont les fruits sont déposés, non en Haïti mais ailleurs où on élabore les sanctions.

Crédit: Dan Albertini

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*