Google

Haïti/Québec/Diasporama: Lettre de Montréal – 36, Drôle de philosophe que Norman Baillargeon!

Written on:mai 1, 2016
Comments
Add One
Nadine Magloire

Nadine Magloire

Drôle de philosophe que Norman Baillargeon!

  A-t-il besoin d’alcool et de marijuana pour  »philosopher »?

  La liberté a ses limites. Et ne dit-on pas  »mens sana in corpore sano »? On abuse déjà de l’alcool ici, faut-il faciliter l’usage de la marijuana en plus? Il y a toutes les chances qu’après la marijuana beaucoup ne s’en contenteront pas et voudront une drogue plus forte.

 Les humains ne sont pas raisonnables. Je trouve choquant que les étudiants trouvent de l’alcool dans leur université, trouveront-ils aussi la marijuana? Pourquoi les humains ne peuvent s’amuser sans abus d’alcool? De même au moindre problème, à la moindre peine, ils ont aussitôt recours à l’alcool!

 On n’est pas arrivé à obtenir que les écoliers soient à l’abri de la drogue. Devenue légale, elle sera encore plus accessible. Que ce soit interdit au moins de 16 ans ne changera rien. Les  »moins de… » ont toujours trouvé le moyen de contourner ce genre d’interdiction avec la complicité de plus âgés.

 Un marchand qui a son commerce de marijuana trop près d’une école à gagner son procès. En Colombie Britannique. L’alcool et la marijuana sont des substances qui ne peuvent que nuire à la santé. Consommées très jeunes, elles sont d’autant plus nocives. La conséquence prévisible?

 Les Québécois dans le future seront de plus en plus plus  »dégénérés », héréditairement. Il ne s’agit pas de  »moralité » mais de santé physique et mentale. Il y a de plus en plus de déséquilibrés au Québec.

 La santé d’un peuple, c’est essentiel.

 

 

 

 

Crédit: Nadine Magloire

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*