Google

Haïti/Québec/Diasporama: Lettre de Montréal – 39, Émission « Medium Large de Radio Canada »

Written on:juin 1, 2016
Comments
Add One

Pourquoi avez-vous invité un médecin qui défend les fumeurs? Sans compter le propos d’un certain Claude Poirier! 

Nadine Magloire

Nadine Magloire

Quand je croise un fumeur dans la rue, immanquablement sa fumée m’entre dans le nez. A croire qu’il y a dans mon nez quelque chose qui l’attire! A l’époque des festivals, je sens la fumée avant d’avoir vu le fumeur que parfois je dois chercher des yeux avant de le repérer. Hors, la fumée de la cigarette m’incommode. Souvent je me mets à tousser. Imaginez ce que ça été pour moi avant l’interdiction de fumer à l’intérieur. La cigarette devrait être interdite aussi près des terrasses des cafés et des restaurants. La fumée se répand même en plein air. De toute façon, c’est complètement débile de s’envoyer de la fumée dans la bouche. Ça ne rime à rien. Les fumeurs devraient se réjouir de toutes les interdictions concernant leur vice. Cela les oblige à moins fumer.

Quand on passe devant les immeubles où il y a de nombreux employés, ça pu! L’odeur de fumée persiste.

A propos des psychiatrisés qui fument, j’ai une amie dont le fils a mis le feu à sa personne dans un hôpital où il y avait une section fumeur. Il est mort brûlé vif avant qu’on s’en aperçoive. On peut trouver d’autres manières de s’apaiser quand on est anxieux. Je trouve impardonnable les propos de votre invité médecin. Quant à l’argent des taxes sur la cigarette, il est utilisé, entre autre, pour soigner les maladies de ceux qui ont fumé et  celles des victimes de la fumée secondaire. Il y en a qui se plaignent concernant les  »libertés » qu’ils n’ont plus. Quand les gens n’ont pas plus de raison et de simple bon sens qu’un enfant, on doit les traiter en conséquence.

 

 

 

 

Credit: Nadine Magloire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*