Google

Haïti/Québec/Diasporama: Lettre de Montréal – 50, de Dany Laferrière à Nadine Magloire

Written on:octobre 26, 2016
Comments
Add One

Miami, ce 4 janvier 1999

Avec les 2 filles de Dany en juillet 1986.

Avec les 2 filles de Dany en juillet 1986.

Chère Nadine, J’ai reçu avec plaisir ta carte. Maggie était bien contente de ton commentaire à propos du CHARME DES APRÈS-MIDI SANS FIN puisque c’est son livre préféré. LA CHAIR DU MAÎTRE est un livre mais c’est plutôt sexuel, disons très sexuel. Bon, assez parlé de moi. Comment vas-tu? Comment abordes-tu cette fin de siècle ou de millénaire? Incroyable que notre vie chevauche deux millénaires! Je trouve ça excitant. Trouves-tu autant de plaisir à écouter de la musique classique? As-tu froid? Ecris-tu quelque chose? J’aimerais bien savoir tout ça. Moi je suis ici avec Maggie et les filles. J’ai voyagé beaucoup cette année, alors quand je suis à la maison, je m’occupe uniquement de ma famille.

 

J’ai quelque mal à démarrer un livre, mon dernier de cette série autobiographique. A propos, tu m’as demandé part de fiction et de réalité dans le charme. Je ne sais plus. Je le savais avant d’écrire le livre, mais quand c’est fait, je ne sais plus rien. Cette fiction devient une nouvelle réalité. Il y a de petites choses que je sais avoir inventée, mais ce n’est pas si important que j’en tienne compte. Toute fiction est un mélange de réalité et d’invention, comme tu le sais. Pour moi, seul compte la vérité de l’émotion. J’ai toujours voulu travaillé très proche des faits véridiques, mais je n’arrive pas à déterminer quand ça dérape…Et c’est là le plaisir de l’écriture.

Nadine Magloire

Nadine Magloire

On vient de rééditer en France l’Oeuvre de Magloire Saint-Aude. Et c’est en grande partie admirable. Il y a ce poème Dimanche.

A l’horizon des fièvres/ Pour la voix au bal du poète. /Le poète, chat lugubre, au rire de chat./ Le cœur, léché, fêlé par les veilles. Dites aux litanies délacées Edith/ Le lieu le buste au gré de mon reflet./ Cloué. incomplet aux éventails /Dans ma douceur more./ Torpeur dans mon sang déganté sans amour/ Après-midi dénué à tire d’aile./Je descends, indécis, sans indices/ feutré. ouaté, loué. au ras des pôles…

Je te souhaite une année magnifique, ainsi qu’à ta fille…

Ton vieil ami, Dany.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*


Warning: fopen(call.txt): failed to open stream: No such file or directory in /home/content/77/7635177/html/canalplushaiti/wp-content/plugins/g-translate/g-translate.php on line 115

Warning: fgets() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/content/77/7635177/html/canalplushaiti/wp-content/plugins/g-translate/g-translate.php on line 117