Google

Haïti/R.D.: Déclarations tonitruantes du ministre des Affaires étrangères de la République dominicaine Andrés Navarro García.

Written on:février 26, 2015
Comments
Add One
Andrés Navarro García, au cours de la Conference de Presse et les drapeaux des Republiques soeurs: Haiti & Dominicaine

Andrés Navarro García, au cours de la Conference de Presse et les drapeaux des Republiques soeurs: Haiti & Dominicaine

Réactions, protestations et menaces de la République dominicaine contre l’intrusion des manifestants haïtiens au consulat dominicain en Haïti, ce mercredi 25 février.

Déclarations du ministre des Affaires étrangères de la République dominicaine Andrés Navarro García :

« … les actes criminels qui ont eu lieu dans le pays (NDLR.- République dominicaine) ces derniers jours contre deux ressortissants haïtiens retrouvés assassinés, outre le vol à la résidence de l’ambassadeur haïtien Fritz Cinéas, sont des faits isolés à laquelle les autorités dominicaines donnent réponse retentissante immédiatement

…(…)… le pays (NDLR.- la République dominicaine) ne peut pas accepter les attaques contre son consulat…Un groupe de personnes ont non seulement jeté des pierres sur les installations de notre consulat, mais il a aussi pénétré à l’intérieur de la propriété et a osé descendre notre drapeau de son mat et a également tenté de le mutiler, de le brûler…

… bien que le gouvernement haïtien n’ait pas parrainé l’assaut, il devrait prendre des mesures claires pour mettre fin à la violence contre les intérêts dominicains en Haïti…

… le gouvernement dominicain a fait preuve de prudence et de patience dans sa réponse à une telle violence…

… que la patience a ses limites… nous avons prouvé au monde que nous avons fait les plus grands efforts pour maintenir une relation productive, saine et respectueuse avec Haïti…

… le gouvernement dominicain a rappelé son envoyé à Port-au-Prince pour consultation et a publié une note diplomatique de protestation contre la violence d’hier…

… la République dominicaine a été soumise à une campagne internationale, l’accusant de racisme, contraire à la solidarité manifestée par le gouvernement et le peuple dominicain en Haïti …

…il est inacceptable d’accuser le pays de racisme et de xénophobie contre la nation voisine…»,

Ces déclarations officielles du gouvernement dominicain, relatées ce jeudi 26 février, par le media d’Information en ligne « DiarioLibre.com »,  ont été faites au cours d’une conférence de presse convoquée à la hâte, à Santo-Domingo, par le ministre dominicain des Affaires étrangères, Andrés Navarro García, très tard, dans la soirée de ce  mercredi 25 février 2015, en guise de réactions énergiques contre l’intrusion inopportune au consulat dominicain à Pétionville (banlieue Est de Port-au-Prince, Haïti), de manifestants haïtiens qui, protestaient contre le racisme et l’Haïtianophobie de certains extrémistes de droite en République dominicaine. Cette manifestation de protestation, qui partait du « Champs-de-Mars » pour aboutir au Consulat dominicain,  a réuni plusieurs milliers de citoyens de la société haïtienne.

Sachez que, ces événements sont survenus à la capitale haitienne, en représailles, après l’assassinat crapuleux, par pendaison  (pieds & poings liés), du ressortissant haïtien Henry-Claude Jean aka « Tulile », sur la Place Publique « Ercilia Pepín », située à la rue Sabana Larga, à 50 mètres de l’Hôpital régional Universitaire José María Cabral y Báe, le mercredi 11 février , à Santiago de Los Caballeros (2e ville de la Republique Dominicaine) et qui pis est, pour couronner le tout, ce même funeste jour, toujours dans la même ville, certains habitants du quartier « Los Ciruelitos » ont brûlé le drapeau de la République d’Haïti, dans un mouvement anti-haïtien de… « … rébellion contre le laisser-aller du Gouvernement dominicain, face à l’invasion d’immigrants d’Haïtiens sans papiers … Les Haïtiens dehors, s’ils veulent la guerre, nous sommes prêts à la faire… » , lancèrent-ils.

Sur ces entrefaites, signalons la confirmation de la nomination du sociologue Daniel Supplice, comme nouvel ambassadeur d’Haïti en République Dominicaine en remplacement de Fritz Cinéas rappelé en consultations depuis  le 20 février dernier.

. Le gouvernement dominicain avait agréé ce choix depuis mars 2013.  L’ex-conseiller de Michel Martelly prendra ses fonctions, en republique voisine, sitôt certaines formalités administratives réglées

Affaire à suivre…

Crédit: Andy Limontas/CANAL+HAITI/DiarioLibre.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*