Dallas Cowboys Authentic Jersey  Haïti/Réflexions: Les Voies de Pascale – 7, Mes mots… Bas les Masques, Pérégrinations d’un malade mental. | CANAL+HAITI
Google

Haïti/Réflexions: Les Voies de Pascale – 7, Mes mots… Bas les Masques, Pérégrinations d’un malade mental.

Written on:janvier 19, 2013
Comments
Add One

Un éminent psychologue de notre époque eut à révéler que le Carnaval semble être d’une aideprécieuse dans le traitement de la maladie mentale.  « A l’époque du Carnaval, disait-il, l’état psychique des patients s’améliore très sensiblement ».  Vive le Carnaval !image002

Marie-Pascale Duplan

Marie-Pascale Duplan

Les malades mentaux ne sont pas les seuls, heureusement, à apprécier à sa juste valeur ce phénomène culturel national. Les sains et saines d’esprit aussi en raffolent ! (Yo pran roulib !)

Ils estiment, en effet, que ce moment de défoulement, cette thérapie annuelle, est absolument nécessaire pour qu’ils se conservent une parfaite santé mentale.

Ce qui m’amuse, c’est  qu’en réalité, les malades mentaux profitent des trois jours gras pour porter le masque de la santé mentale, tandis que les personnes sensées décident d’un commun accord de porter pendant trois jours le masque de la démence.

Le plus drôle, alors, c’est que le masque de la folie va si bien aux gens normaux que je mettrais parfois ma main au feu qu’en fait… ils ont mis bas les masques !

 

 

 

Janvier 1997

 

 

 

Crédit : Marie Pascale Duplan

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Kenny Britt Jersey