Google

Haïti/Réflexions/Diasporama: « Chavez » !

Written on:mars 6, 2013
Comments
Add One

Me Serge H. Moïse av.

NDLR.-   Né en Haïti, le 22 août 1942, Me. Serge H. Moise fit ses Études primaires chez les Frères de l’Instruction Chrétienne (F.I.C.) à Pétion-Ville et ses Études Secondaires au  Collège Max Pénette de sa ville natale et au Lycée Anténor Firmin de Turgeau (Port-au-Prince).

En Octobre 1962, sous le régime de « Papa Doc » Dr François Duvalier, il partit pour l’exil au Canada où il entreprit de brillantes études universitaires  à l’École Polytechnique et à  l’  Université de Montréal. Il  effectua également  une expérience professionnelle enrichissante au « Perchoir d’ Haïti », Restaurant Dansant de Montréal, en tant que Manager.

Le mal du pays aidant, advienne que pourra, Me. Moise retourna au bercail après la chute du « Président à Vie », Jean-Claude Duvalier, en 1987. Tout de suite, il se remit à l’ouvrage, il s’inscrivit à la    Faculté de Droit et des Sciences Économiques de la capitale haïtienne, Section Juridiques. Actuellement, Avocat de profession, il est Membre, en règle, du barreau de Port-au-Prince, il fut Membre du Conseil de l’Ordre des Avocats de 2002 à 2004. Il a été Directeur Général de l’Industrie au Ministère du Commerce et de l’Industrie « MCI »  de 1992 à 1994. En 2006, on le nomma Directeur des Affaires Juridiques au Conseil Électoral Provisoire ( C.E.P.).

En l’an de grâce 2013, Il continue de professer dans le monde de la basoche, son Cabinet éponyme se trouve au No. 15, Ave Panaméricaine, Pétion-Ville. Sa passion pour les « Belles Lettres » le pousse à écrire souvent de très belles et profondes capsules poétiques que vous retrouvez souvent dans plusieurs médias écrits du web, dont CANAL+HAÏTI (www.canalplushaiti.net).

Nous vous invitons à partager cet hommage posthume, à la mémoire du président vénézuélien Hugo Chavez, de notre illustre ami et partenaire littéraire : Me. Serge H. Moise:

« Chavez »

Il est parti notre cher Hugo

Sans pouvoir nous dire allô

Et sa mission sur cette terre

Rappelle celle de nos pères

II

Ennemi juré des prédateurs

Et de tous les colonisateurs

Il aurait donné même sa vie

Pour combattre l’hypocrisie

III

Disciple du cher Dessalines

Victime des balles assassines

Tu n’as pas su comme Castro

Éviter les multiples complots

IV

Tu resteras dans nos mémoires

Avec le jugement de l’histoire

Le symbole de ce grand Mapou

Qui n’avait pas plié les genoux

V

Et à l’instar de nos va-nu-pieds

Ton nom restera à jamais gravé

Dans les cœurs de ces assoiffés

De souveraineté dans la dignité

VI

Vas en paix admirable camarade

Reçois une chaleureuse accolade

De tes millions de frères d’Haïti

Sois assuré que tout n’est pas fini

Crédit : Serge H. Moise  (SHM) av. /CANAL+HAÏTI

email(courriels): canalplushaiti@yahoo.fr / cabinetmoise@gmail.com

©CANAL+HAÏTI Copyright All Rights Reserved,Tous droits réservés Mars2013

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*