Dallas Cowboys Authentic Jersey  Haïti/Usa/Diasporama : La « Fondation Haïtienne Contre les Abus Sexuels » bouge ! | CANAL+HAITI
Google

Haïti/Usa/Diasporama : La « Fondation Haïtienne Contre les Abus Sexuels » bouge !

Written on:novembre 18, 2012
Comments
Add One
Madame Marie-Nicole Lefèvre Marcelin acceuille les invités de marque "Chez Mireille Restaurant", le samedi 20 octobre 2012

Madame Marie-Nicole Lefèvre Marcelin accueille les invités de marque "Chez Mireille Restaurant", le samedi 20 octobre 2012

Le samedi 20 octobre dernier a eu lieu au local de « Chez Mireille Restaurant », sis au No. 170 Post Ave,  Long Island, New York City, la Première soirée « Meet and Greet – Diner Dance », organisée par la « Fondation Haïtienne Contre les Abus Sexuels (F.H.C.A.S) », dans le but de créer une plateforme de discussions afin de trouver une solution fiable et durable pour éradiquer la violence sexuelle et conjugale qui règnent en maitre absolu dans certaines villes et communes de la république d’Haïti.

Le programme de cette soirée mémorable était riche et varié : Présentation des objectifs et attentes de  la Fondation, rafles d’objets d’art, « Silent-auction » (adjudication) comprenant des tableaux typiquement haïtiens, une petite présentation de certains articles de l’artisanat Haïtien, discussions, dégustation. musique et détente…

« …cette soirée fut une réussite à tous les points de vue, tant par l’enthousiasme que voue l’assistance pour le projet que par le rehaussement de la soirée par la présidente et ses membres. Le discours de la présidente, ainsi que les « slides » qu’elle a présentés pour introduire le programme de la fondation ont été bien conçus, clairs et précis; en un mot « Une belle présentation » que l’assistance a applaudie à tuetête… (…) …

…C’était une soirée bien planifiée, animée, où l’on pouvait lire sur le visage de tout un chacun la satisfaction de s’être bien amusée et imbue des objectifs de la fondation. Ils ont laissé heureux qu’une des leurs ait eu la force et le courage de se lever, pour défendre non seulement cette source de vie que représente la femme, mais aussi contre l’injustice. Beaucoup de promesses ont été faites, il n’est que d’attendre… », cette réaction d’une personnalité qui participait à cette soirée de solidarité, ayant  requis l’anonymat, traduit éloquemment la pensée de la majorité des invités présents à ce « great-event ». Cette rencontre extraordinaire restera dans les annales de la communauté haïtienne à New York.  L’invitée ne croit pas si bien dire.

 Dans cet ordre d’idée, nous publions, in-extenso, le discours de la Présidente de la « Fondation Haïtienne Contre les Abus Sexuels (F.H.C.A.S) », Madame Marie Nicole Lefèvre Marcelin, prononcé en la circonstance, en guise de bienvenue et de présentation de l’association à la sélecte assistance :

 

Marie-Nicole Lefèvre Marcelin, Présidente de la Fondation Haïtienne Contre les Abus Sexuels (F.H.C.A.S)

« Tout d’abord, je dois vous remercier d’avoir fait le déplacement, pour venir supporter la Fondation Haïtienne contre les Abus Sexuels.  C’est un plaisir pour moi de vous souhaiter la bienvenue. 

 Mesdames.

Mesdemoiselles & Messieurs

  Nous sommes préoccupés par un problème que confronte bon nombre de femmes vivant en Haïti et, qui commence à devenir très sérieux : La Violence Sexuelle et Conjugale. Cette violence, commence à faire beaucoup de victimes surtout chez les défavorisées du sort, dans certaines villes, communes, et surtout dans certains bidonvilles d’Haïti. Les agresseurs s’attaquent non seulement aux jeunes filles au dessous de 20 ans, aux adultes de plus de 60 ans, même les enfants de 3 à 6 ans ne sont pas épargnés.   Les couples se détruisent les uns des autres.

 Dans le souci de préserver cette source de vie que représente la femme, nous avons jugé bon de nous jeter dans la bataille, afin d’aider ces victimes. Ce, en leur procurant une assistance légale avec leur consentement, psychologique, et travailler à leur réinsertion dans la société.

La Fondation mettra surtout l’accent, sur l’information et surtout  la prévention. Beaucoup de problèmes parmi ce monde pourraient être évités, si seulement, ils étaient informés. Que l’on veuille ou non après un viol la jeune fille, le jeune homme, ou l’adulte gardera la cicatrice durant toute sa vie.

De ce fait, nous allons vous présenter le programme de la Fondation, à savoir : notre Vision, nos

Les "Stratégies" de la « Fondation Haïtienne contre les Abus Sexuels (FHCAS) »
Les « Stratégies » de la « Fondation Haïtienne contre les Abus Sexuels (FHCAS) »

priorités, et nos Stratégies pour atteindre notre objectif.

Notre vision c’est d’améliorer la vie de ces victimes, et leur donner un peu d’espoir, les aider à surmonter leur traumatisme, et nous aimerions les procurer un certain pouvoir économique.

  S’agissant de  la Violence Conjugale, nous les offrirons aussi un support psychologique.

Nous avons besoin de votre support pour concrétiser le projet.  En aidant la Fondation, vous améliorez la vie de ces victimes.

Je tiens à vous dire que le succès de la fondation ne sera pas seulement mon succès, mais le succès de tous ses membres, ses amis, ses donateurs, et ses sponsors.


Merci.

Marie Nicole Lefèvre Marcelin »,  Fin de l’allocution.

 

Quelques invités(es) admirant un magnifique tableau de l'art haïtien, mis en adjudication, durant la soirée de solidarité organisée par la « Fondation Haïtienne contre les Abus Sexuels (FHCAS) », « Chez Mireille Restaurant »

Signalons à votre intention,  certains objectifs de l’association. Sa vision  est de travailler à l’amélioration de  la vie des victimes en leur donnant l’espoir qu’un jour elles pourront vaincre et surmonter leur traumatisme.  La Fondation  aimerait également  leur procurer un certain pouvoir économique, question d’avoir une autonomie certaine au point de vue financier.

 Parmi les priorités de la « Fondation Haïtienne contre les Abus Sexuels (FHCAS) », le staff s’est donné pour tache  d’expliquer aux femmes violées et violentées qu’elles ne sont ni coupables, ni responsables, elles ne sont que des victimes. Elles ne s’en sortiront de l’emprise de leurs agresseurs qu’en les dénonçant, et qu’en les traduisant en justice.

 L’Information et aussi la prévention jouent un rôle primordial  dans la réalisation des objectifs de l’association. Les femmes-victimes doivent reprendre leur dignité et devraient être réinsérées dans la société, sans être la risée de quiconque.

 Les dirigeants de la FHCAS commencent à faire un travail colossal dans le monde de la communication, particulièrement les réseaux sociaux positifs Facebook et Twitter  qui évoluent sur la grande toile. L’association a son propre website (https://www.fhcas.org ) , elle poste fréquemment  des messages éducatifs et préventifs sur le  site ; sa page   « Fondation Haïtienne contre les Abus Sexuels /Facebook » (https://www.facebook.com/pages/Fondation-Haitienne-Contre-Les-Abus-Sexuels/144193922314959), est conçue dans le but de poster et de discuter sur certaines thématiques spécifiques; son Groupe/Forum de discussion  Facebook  sur diverses problématiques haïtiennes « Forum National pour le Développement d’Haïti » ( https://www.facebook.com/groups/186621914725793/?ref=ts&fref=ts ) , plateforme  composée de près de 40 à 50 personnes dévouées à la cause qui sont là non seulement pour informer mais aussi pour répertorier les victimes, etc…

  Ils sont en contact et interviennent régulièrement dans les autres médias des NTIC tant de la diaspora que de la mère-patrie, espérant que ces directeurs d’opinion pourront  faire passer leurs messages à la population. Cette voie leur  permettra aussi du coup de répertorier les victimes.

Vue partielle de l'assistance sélecte discutant de la thématique des Abus Sexuels et Violences subis par les femmes haïtiennes

La Fondation donne une Assistance Médicale aux personnes victimes des abus sexuels, immédiatement après l’agression avant les 72 heures, elles doivent visiter un centre de santé ou l’Hôpital Général pour des examens gynécologiques et de laboratoires, ce, dans le but de constater si réellement il y a eu agression et appliquer les mesures médicales qui conviennent. A la fin de l’examen le médecin délivrera un certificat médical, pour servir et valoir ce que de droit.

 Une assistance psycho-sociale est prévue en vue d’encadrer  et de déterminer l’état d’esprit de la victime et l’aider à surmonter  l’épreuve. Il est  également entendu que le dossier de la victime sera soumis inévitablement à la section juridique de la Fondation pour les suites nécessaires.

La « Fondation Haïtienne contre les Abus Sexuels (FHCAS) » a  un programme très ambitieux. Pour le réaliser, elle compte utiliser des infrastructures existantes dans le pays. Elle a pour devoir de subventionner les victimes potentielles les moins nanties. Elle les  aidera à s’étendre, et à être plus efficientes et plus performantes sur le terrain.

Dans le but de concrétiser la réinsertion des victimes dans la société, la fondation a  contacté plusieurs centres professionnels pour les métiers suivants :

 

Une vue partielle des sympathisants et invité(es) de marque, esquissant quelques pas sur des notes du "Konpa", pour clôturer en beauté cette inoubliable soirée.

Réfrigération, Maçonnerie, Plomberie, Artisanat, Electricité, Cuisine, Couture, Commerce …tout un programme !

Le grand rêve de la Fondation est de  réduire le taux de la violence sexuelle et conjugale. Pour ceci, elle a besoin du  support moral et financier de tout un chacun. CANAL+HAITI adresse ses plus vives félicitations aux responsables de la FHCAS pour cette heureuse initiative et leurs souhaitent du succès dans leurs activités futures.

Il est grand temps que cessent ces violences  barbares sur le genre, la mission que s’est fixée la « Fondation Haïtienne contre les Abus Sexuels (FHCAS) » est noble et concerne tous les hommes et femmes de bonne volonté. Les personnes qui sont contre ces abus faits contre les femmes peuvent faire partie de la Fondation en devenant membre, afin que cela s’arrête ou régresse dans la communauté haïtienne.  Nous sommes convaincus que vous voudriez  apporter votre contribution à cette « Koumbit ». Si oui, contactez la présidente de la Fondation, Madame Marie-Nicole Lefèvre Marcelin, aux coordonnées suivantes :

 

Marie-Nicole Lefèvre Marcelin

Présidente

Fondation Haïtienne Contre les Abus Sexuels

(F.H.C.A.S)

Church Street Station

New York 10008-2518

Téléphone : 347 240-1004

Email : fhcas@optoline.net

Website : http://www.fhcas.org

http://twitter.com/NicoleLMarcelin

http://twitter-badges.s3.amazonaws/t

 

 

 

Crédit : Andy  Limontas/CANAL+HAÏTI/références:http://www.fhcas.org

 

2 Comments add one

  1. Marie Nicole Marcelin
    This is our right Mail Box
    Church Street Station
    P.O. Box 2518
    New York, NY 10008-2518

    our E.mail info@fhcas.org

Répondre à Marie Marcelin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Kenny Britt Jersey