Dallas Cowboys Authentic Jersey  Monde/Santé: La fièvre Ebola fait 660 morts en Afrique de l’Ouest. | CANAL+HAITI
Google

Monde/Santé: La fièvre Ebola fait 660 morts en Afrique de l’Ouest.

Written on:juillet 28, 2014
Comments
Add One

L’épidémie de fièvre Ebola a fait au moins 660 morts en Afrique de

Les 1ers symptômes de l'Ebola (Credit-photo: TF1)

Les 1ers symptômes de l’Ebola (Credit-photo: TF1)

l’Ouest selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Et elle continue de s’étendre, mettant à rude épreuve les systèmes de santé des pays touchés comme la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone.

La Sierra Leone compte le plus grand nombre de cas (454, dont 219 mortels) dépassant la Guinée voisine (415 cas dont 314 mortels) d’où l’épidémie est partie en février. Au Liberia, les dernières statistiques publiées par l’OMS font état de 224 cas, dont 127 mortels.

L’épidémie s’étend, et vendredi, un Libérien est mort de la fièvre Ebola dans la capitale économique du Nigeria, Lagos, comme l’a annoncé le ministère nigérian de la santé. Il s’agit du premier cas signalé au Nigeria, première puissance économique et pays le plus peuplé du continent africain avec 170 millions d’habitants.

Le malade, selon les autorités nigérianes, était un consultant du ministère des finances du Libéria. Il a été placé en quarantaine dès son arrivée à l’aéroport de Lagos et a succombé à la maladie dans l’hôpital où il avait été transféré. « Tous ceux qui ont été en contact avec lui ont été placés en quarantaine », a déclaré un responsable nigérian.

« Rituels anthropophages »

En Sierra Leone, les forces de police ont dû assurer samedi la protection d’un centre spécialisé dans le traitement de la maladie, au lendemain d’une manifestation de milliers de personnes en direction de cette clinique, consécutivement aux accusations d’une ex-infirmière affirmant que le virus d’Ebola avait été inventé pour masquer des « rituels anthropophages ».

Plusieurs dizaines de personnes atteintes de la fièvre Ebola sont actuellement soignées dans l’hôpital de Kenema, dans l’extrême est de la Sierra Leone.

Le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, a déclaré samedi que le gouvernement comptait « intensifier les activités et les interventions pour contenir la maladie », avec pour objectif que l’épidémie cesse d’ici deux à trois mois.

Les autorités haïtiennes attendent-elles l’introduction du virus de l’Ebola pour avertir la population, en vue de prendre les dispositions adéquates…

D’où vient l’Ebola ? L’Ebola c’est quoi?

Historique :

Un virus Ebola est un virus appartenant à la famille des filovirus. Son nom

Virus Ebola (au microscope électronique en transmission)

Virus Ebola (au microscope électronique en transmission)

provient du nom d’une rivière passant près de la ville de Yambuku, en République démocratique du Congo. C’est à l’hôpital de cette localité que fut identifié pour la première fois le virus, lors d’une épidémie qui débuta le 1er septembre 1976. Le virus est responsable de la fièvre hémorragique Ebola, une maladie foudroyante qui s’attaque à l’humain et aux autres primates, principalement transmise par la chauve-souris. Son apparition chez l’homme semble récente (premier cas recensé en 1976) bien que l’on retrouve chez certaines populations africaines des traces d’anticorps.

Les deux premières épidémies recensées par l’OMS ont eu lieu en 1976, au Soudan (151 morts pour 284 cas) et au Zaïre [aujourd’hui: République démocratique du Congo/RDC] (280 décès pour 318 cas). Un cas mortel est identifié au Zaïre en 1977. De nouvelles contaminations surviennent au Soudan en 1979 : 22 décès pour 34 cas. En 1989, une épidémie touche les singes d’une animalerie de Reston, États-Unis. Elle ne fait aucune victime humaine. Le même type d’épidémie est observé en 1992 en Italie, et en 1996 aux États-Unis.

D’autres contaminations humaines massives surviennent dans les années 1990, en 1994 au Gabon (31 décès pour 52 cas) et en Côte d’Ivoire (un cas, non mortel), en 1995 au Zaïre (254 décès pour 315 cas), en 1996 au Gabon (deux épidémies successives, faisant respectivement 21 décès pour 31 cas, de janvier à avril, et 45 décès pour 60 cas, de juillet à décembre). Une infirmière ayant soigné des malades atteints au Gabon meurt d’Ebola en Afrique du Sud, la même année.

Les dégâts cutanés causés par l'Ebola.

Les dégâts cutanés causés par l’Ebola.

En 2000, Ebola touche pour la première fois l’Ouganda (224 décès pour 425 cas) ; elle y revient en 2007 dans la région du lac Albert (37 morts pour 149 cas, soit un taux de mortalité inhabituellement bas de 25 %, peut-être en raison d’une souche moins virulente), 2011 (1 cas mortel, à 35 km de la capitale), 2012 (dans le district de Kibale, dans l’ouest du pays : 17 morts pour 24 cas) et 2013 (4 morts pour 7 cas). Une épidémie touche de nouveau le Gabon en 2001-2002 (53 décès pour 65 cas), ainsi que la République du Congo voisine (44 décès pour 59 cas en 2001-2002, 128 décès pour 143 cas de janvier à avril 2003, 29 décès pour 35 cas en novembre-décembre 2003, 10 décès pour 12 cas en 2005). La République démocratique du Congo est également touchée en 2007 (187 morts pour 264 cas), 2008 (dans le Kasaï-Occidental, 14 décès pour 32 cas) et 2012 (dans la Province orientale, 29 décès pour 54 cas).

Début 2014, l’Afrique de l’Ouest est le théâtre de l’épidémie d’Ebola la plus meurtrière depuis la découverte des premiers cas en 1976. D’abord localisée dans le sud de la Guinée, notamment dans les préfectures de Gueckédou, Macenta et Kissidougou, l’épidémie se propage rapidement au Liberia puis dans un deuxième temps à la Sierra Leone. Des cas de fièvre à virus Ebola survenus en Sierra Leone lors d’une épidémie de fièvre de Lassa entre 2006 et 2008 et identifiés en juillet 2014 montrent que le virus était déjà présent dans la région. En juillet 2014, un décès lié au virus survient au Nigéria, il s’agit d’un homme en provenance du Libéria et mort peu après son débarquement à l’Aéroport de Lagos. Au 26 juillet 2014, on dénombrait 660 décès pour plus de 1100 cas de fièvre hémorragique.

Crédit: CANAL+HAÏTI avec Ats & Wiki

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Kenny Britt Jersey